Accessoire sponsorisé avec succès sur la plateforme de financement participatif Kickstarter, HiLo Lens a fait son entrée sur le marché récemment, proposant une autre façon de faire de la photo, rien de moins. En effet, cet objectif permet de modifier l’angle de prise de vue de 90°, autorisant de nouveaux angles en toute simplicité.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Pour commencer, expliquons de quoi il retourne : l’objectif HiLo Lens se fixe sur l’objectif de l’appareil photo de son iDevice, et à l’aide d’un savant jeu de miroir, dévie l’angle de visée de 90°. Concrètement, on ne vise plus de façon perpendiculaire à l’écran, mais de façon parallèle. De ce fait, on peut poser l’iPhone, par exemple, sur le bord d’une table, et prendre une photo de groupe sans avoir besoin d’un pied. Ou encore, prendre des clichés avec l’iPhone à hauteur de hanche, voire photographier un enfant ou un chien sans avoir à se mettre à plat ventre et sans déformation des lignes verticales. Et à l’inverse, bien sûr, on pourra photographier plus facilement au-dessus de la foule, à bout de bras, l’écran étant tourné vers le bas.

HiLo Lens

L’objectif et son étui métallique très élégant

Le kit comprend donc l’objectif HiLo Lens, dont le corps contient 3 lentilles et un prisme. D’allure robuste, il est d’une belle couleur noire unie et semble avoir bénéficié de la plus grande attention : fabriquées en Europe, les lentilles sont annoncées comme étant d’une grande précision – ce que l’on veut bien croire au vu des résultats obtenus. L’objectif est pour sa part protégé dans un bel étui métallique dont l’extrémité ovoïde renferme un morceau de tissus qui permet de nettoyer l’iPhone avant d’y placer le HiLo Lens. Enfin, on trouve le « X Grip Case », une sorte de coque en forme de X noir qui s’adapte à l’iPhone et permettant de fixer plus durablement l’objectif.

HiLo Lens

L’objectif permet de se passer de pied…

Pour fixer le HiLo Lens sur l’iPhone, la solution par défaut consiste à utiliser le support collant, le « tacky pad », qui n’est pas recouvert de colle, mais de microventouses. L’avantage est double : il ne laisse aucun résidu sur l’appareil et comme la fixation est purement « mécanique », elle reste constante dans le temps. L’inconvénient, minime, est que ce support peut s’encrasser, et nécessite alors un petit nettoyage à l’aide d’un tissu  microfibre humide et d’une goutte de produit vaisselle, pour retirer les poussières et graisses. L’objectif est alors prêt, après séchage à l’air, à coller comme dans sa prime jeunesse. Si l’on fait le choix d’utiliser le X Grip Case, il faudra alors décoller le pad collant, et l’on ne pourra alors plus revenir en arrière. C’est d’autant plus dommage que la coque, elle, n’est pas universelle et risque de poser les mêmes problèmes que l’OlloClip. Notre conseil est donc de favoriser la méthode « tacky pad », qui est de plus très efficace. Enfin, notons que l’on peut sans aucun souci choisi l’orientation de l’objectif : cela permet de créer un appareil à viser dans les coins, très efficace pour les photos discrètes, même si cela nécessite un apprentissage pour aligner correctement son cadre…

HiLo Lens

L’appli est le seul maillon faible de l’ensemble…

Mais l’équipement ne fait pas tout, et il faut également s’intéresser à la partie logicielle pour découvrir ce que cet accessoire offre en pratique. Si l’on utilise l’appareil photo par défaut, on découvre que l’image est inversée à 180° et qu’elle est légèrement déformée. Si rien n’interdit d’utiliser cette solution qui rappelle la visée des chambres grand format, on peut préférer l’appli dédiée développée conjointement à l’accessoire. Avec l’appli, l’image retrouve son orientation (on la définit au lancement de l’appli, car l’utilisation en mode horizontal interdit le recours au gyroscope) et corrige même les légers effets liés à l’utilisation de l’accessoire. L’interface ne déroutera personne, mais s’avère incomplète : si l’on trouve bien retardateur, mode vidéo et la séparation AE/AF, on regrette en revanche l’absence de grille de composition. On peut laisser l’appli gérer la mise au point en mode autofocus, mais on s’aperçoit que parfois, cette fonction choisit une exposition perfectible, voire ne fait pas la mise au point pendant quelques secondes : il faudra donc s’assurer de la justesse du réglage avant de déclencher. Ce ne sont de petits défauts et les développeurs travaillent à leur correction.

Le diaporama ci-dessus permet d’avoir une idée des images que l’on peut obtenir avec le HiLo Lens. L’appli corrige notamment les effets de vignettage produits par l’objectif, plus visible avec l’appareil par défaut, ainsi que les déformations, en redressant l’image.

En quelques mots : quasiment universel, d’une simplicité d’installation évangélique et d’une qualité de fabrication irréprochable, le HiLo Lens est un objectif original qui autorise des prises de vue inédites sans aucune contrainte.

UpOn apprécie DownOn regrette
  • La qualité du matérielLa fixation idéale
  • Les possibilités nouvelles offertes
  • La simplicité de mise en œuvre
  • L’appli gratuite dédiée
  • L’obligation de choisir un mode de fixation unique

Lien : Boutique HiLo Lens (env. 50€)

Lien sur l'App Store : HiLO Lens (gratuite)