Après l’étrange et discutable démarche du rappeur , c’est au tour de Sony de penser à révolutionner la photo sur smartphone Apple et Android avec le concept « Smart Shot », mot-valise composé de smartphone e t cybershot (sa gamme d’appareils photo). L’idée est de pallier la médiocre qualité du capteur de l’iPhone et des autres mobiles en y ajoutant un objectif plus pro. Baptisés QX10 et QX100, le premier est équipé d’un capteur 18MPx f/3.3-5.9 avec zoom optique 10x équipant le compact Sony WX150. Le second, quant à lui, serait composé d’un capteur 20,2 MPx avec objectif Carl Zeiss X3,6 f/1.8-4.9 avec stabilisateur intégré et fonction vidéo 1080p à 30 fps.

Sony SmartShot QX10

Le QX10, version « light » de l’offre Sony

Le capteur de l’iPhone est totalement ignoré, et l’appareil ne sert plus que de télécommande, de support de stockage et de suite logicielle de retouche et de partage, l’accessoire étant certes accroché au smartphone, mais intégrant son propre objectif et son capteur et communiquant sans fil via wifi, grâce à l’appli dédiée PlayMemories Mobile (gratuite).

Sony SmartShot QX100

Et le QX100, la version luxe…

Cependant, les deux modèles qui circulent laissent perplexe de par leur taille, qui nie les deux seuls réels atouts du smartphone comme appareil photo (discrétion et encombrement quasi nul), et leur prix, variant de 200 à 380 €. Les amateurs d’appareil reflex n’ont généralement pas de mot assez durs pour les smartphones coûtant le prix d’un appareil d’entrée de gamme, mais que diront-ils – à raison ! – quand l’ensemble vaudra aussi cher qu’un reflex de grande qualité pour un encombrement à peine inférieur ? On attend de voir la teneur du discours marketing entourant le lancement de ces curieux accessoires…