Révélé par les sites Apple Insider et PatentyApple, l’un des derniers brevets déposés par la marque à la pomme porte sur une nouvelle méthode de mise au point, censée compléter le traditionnel « Touch to Focus ». L’idée serait de définir différentes zones d’intérêt à l’aide de gestes de pincement, pour indiquer les endroits où faire le point, et ne plus se limiter à une seule région. Si les zones devaient être trop éloignées dans l’espace, interdisant une mise au point unique, l’appareil effectuerait alors un réglage « moyen ».

Le brevet porte sur une technologie permettant de délimiter des zones d'intérêt multiples

Le brevet porte sur une technologie permettant de délimiter des zones d'intérêt multiples

On irait donc bien plus loin que l’actuel autofocus en dépassant la simple détection de visage pour tenter d’obtenir automatiquement le cliché le plus piqué possible quelles que soient les conditions, en appliquant des réglages de mise et point et d’éclairage multipoints… La demande en ressources est telle, cependant, qu’un processeur dédié serait nécessaire, selon le brevet, pour effectuer toutes ces opérations en temps réel. Et l’on peut douter que cette technologie soit déjà présente dans le prochain modèle iPhone qui devrait être présenté, selon toute logique, à l’automne prochain.

(c) icommephoto.com