EverpixOn l’apprend ce matin, le service de stockage en ligne Everpix (dont nous vous parlions ici) a mise la clef sous la porte, sans doute victime d’un marché très concurrentiel (entre les mastodontes Google et Dropbox, le « naturel » iCloud, ou l’historique Flickr, tous gratuits) mis à mal par l’actualité autour de Prism. La start-up fondée par deux Français étant passés chez Apple n’a donc pas su trouver un modèle financier pérenne. Pourtant, les 55.000 abonnés parvenaient à financer le stockage (à défaut de dégager suffisamment de marge pour payer les employés).

La décision de fonctionner selon leurs propres termes on fait refuser l’acquisition par Dropbox ou Facebook, et le retour vers cette solution s’est ensuite avéré impossible, la piste sérieuse un temps envisagée d’un rachat par Path n’ayant pu se concrétiser, ce dernier vivant également des temps très difficiles actuellement. De plus, le souci de proposer un service de grande qualité ayant nécessité près d’un an et demi de développement, ce qui a refroidi les investisseurs, habitués à un rythme plus rapide de la part des start-up. Et la croissance du nombre du nombre d’abonnés n’a pas été suffisant…

The Verge consacre un excellent article autour de cette actualité.