InstagramC’est la news éco la plus étonnante du moment sur  l’App Store : le leader des réseaux sociaux Facebook, sur le point de faire son entrée en bourse, vient d’annoncer son intention d’acquérir, pour 1 milliard de dollars en cash et en actions, l’étoile montante de la photographie sociale Instagram. Logique, comme l’a confirmé le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg lors de l’annonce : « Cela fait des années que nous mettons tout en oeuvre pour offrir les meilleurs services de partage de photos entre amis et membres d’une famille ».

il faut sans doute y voir le souci pour Facebook d’éliminer un concurrent en devenir et surtout d’empêcher la concurrence, Google et Twitter

On peut s’étonner du montant de la transaction, visant une start-up sans réel modèle économique et ne générant pas de revenus significatifs, mais il faut sans doute y voir le souci pour Facebook d’éliminer un concurrent en devenir et surtout d’empêcher la concurrence, Google et Twitter, de se saisir d’une arme potentiellement létale. Ce n’est d’ailleurs pas dans les habitudes maison que d’intégrer un si gros acteur, comme le confesse Zuckerberg, sur son blog : « C’est une étape importante pour Facebook, car c’est la première fois que nous acquérons un produit et une société comptant autant d’utilisateurs. Nous ne le referons pas souvent, voire peut-être jamais ». L’accord devrait se signer avant le mois de juin, et l’on espère, en tant qu’utilisateur, qu’il permettra d’ajouter des fonctions intéressantes à Instagram, notamment dans la gestion des interactions sociales (likes et surtout commentaires, assez peu pratiques à suivre dans la version actuelle). En tout état de cause, Facebook ne planifie pas de réduire les fonctions de partage d’Instagram, comme le confirme son patron : « Nous comptons conserver ses fonctions, comme la possibilité de poster sur différents réseaux sociaux, et celle de ne pas publier ses photos sur Facebook, si on le souhaite, ainsi que le séparation des followers entre les deux services ».

(c) icommephoto.com