Pour la première fois dans l’histoire des keynotes d’Apple, on remarquera une grande surprise : l’absence de surprise. La plupart des rumeurs importantes concernant le nouvel iPhone se sont effectivement révélées exactes : grand écran de 4 pouces d’une résolution de 1136×960, taille de guêpe (7,6mm d’épaisseur pour 112g), corps composé de verre et d’aluminium et nouveau connecteur. Tim Cook aura eu beau révéler le nouveau modèle de façon théâtrale, sur un piédestal dans une obscurité calculée, quiconque se sera un peu intéressé aux rumeurs des dernières semaines aura eu une désagréable impression de déjà-vu.

En ce qui concerne, qu’en est-il de l’appareil photo ? La résolution reste inchangée par rapport au 4S, avec des photos de 8 Mpx d’une résolution de 3264×2448, obtenue à l’aide de cinq lentilles et d’un capteur rétroéclairé. Il y a de bons points, cela dit : le nouveau processeur A6, annoncé deux fois rapide que l’A5, permettra de lancer les applis plus rapidement et d’offrir un mode rafale plus rapide, ainsi que la possibilité de prendre des photos pendant que l’on filme une vidéo. Des améliorations ont également été apportées pour obtenir de meilleures photos dans les mauvaises conditions d’éclairage. Enfin, la lentille (batpisée « sapphire lens crystal cover ») est annoncée plus solide.

Et iOS 6 ? Il offrira surtout une nouvelle version de Plans, et permettra de partager et commenter ses photos entre amis, ainsi que de produire des panoramas de 28 Mpx… Au moins, il sera disponible le 19 septembre sur iPhone 3GS minimum et iPad. L’appli iTunes sera aussi mise à jour fin octobre, avec une ergonomie revue. Les précommandes d’iPhones débuteront dès vendredi 14 septembre, pour une livraison à partir du 21. Comme chaque année, donc, le nouveau modèle ne sera réellement intéressant que si l’on effectue un saut de deux générations. Et la pratique de la photographie sur iPhone ne devrait guère être révolutionnée par l’iPhone 5, sauf à la marge. La logique est respectée, en quelque sorte…

Bien sûr, un grand merci à l’équipe de engadget pour avoir couvert la keynote de façon aussi pro !