FilterstormSi la publication de PhotoForge 2 a permis de déterminer un leader dans la catégorie retouche sur iPhone, la mise à jour – gratuite, soulignons-le ici – de Filterstorm va bouleverser ce récent équilibre. En effet, si la version 2 brillait par la puissance de ses outils de retouche (dont un gestion des gradients pour la fusion et le filtrage des effets sans équivalent sur l’App Store), elle souffrait tout de même d’une interface assez peu ergonomique et en tout cas très éloignée des standards de l’iOS. La version 3, qu’on se le dise, change radicalement tout cela, et donne l’impression de découvrir une toute nouvelle appli, comme le laisse présager la nouvelle icône, sobre et élégante. Une réussite.

Filterstorm

L’interface permet d’afficher l’aperçu et d’utiliser un masque de fusion pour chaque filtre

Une fois chargée l’image dans l’appli, on peut y appliquer les nombreux filtres (icône en forme de soleil) proposée par Filterstorm : luminosité/contraste, courbes, teinte/saturation, température des blancs, accentuation (certainement l’une des plus efficaces que l’on ait pu voir sur iPhone !), flou, noir et blanc, tone mapping (là encore, l’excellence est au rendez-vous), clone (outil tampon pour corriger les petites imperfections), texte, réduction de bruit, correction des yeux rouges, vignette, postérisation et ajout d’un nouveau calque (« add exposure »). L’interface est parfaitement ergonomique et chaque fonction – ô joie ! – bénéficie également de la possibilité de l’appliquer à l’aide d’un masque de fusion que l’on peut dessiner à la main ou définir à l’aide d’un gradient (linéaire ou circulaire) ou de la pipette permettant de sélectionner une plage de couleur… On peut également choisir d’afficher l’aperçu de l’effet sur la partie gauche ou droite de l’image, ou dans sa totalité, ce qui permet de gérer au mieux le dosage de l’intensité. Les possibilités sont innombrables, et il est de plus possible de créer des « automations » mémorisant l’ensemble des opérations effectuées : de quoi créer des filtres très performants !

Filterstorm

Un exemple de fusion de deux images avec masque pour un effet color splash étonnamment simple

La gestion des métadonnées est une fois de plus remarquable (choix des données à ajouter dans les valeurs IPTC, comme le titre, les mots-clefs, l’auteur, le site web…) et l’on soulignera également l’extrême lisibilité de l’historique composé de vignettes occupant presque tout l’écran et surmontée d’une étiquette indiquant l’opération effectuée. Nous reviendrons ultérieurement sur cette appli en lui accordant le test en profondeur qu’elle mérite tant elle se hisse à un niveau d’excellence tout à fait comparable à celui de PhotoForge 2, offrant moins d’effets et filtres que sa concurrente, mais compensant ce manque par une puissance d’édition inédite.

Lien sur l'App Store : Filterstorm (3.99EUR)