Magic ShutterSi Magic Shutter a toujours été une appli efficace pour simuler l’effet d’ouverture lente, souffrant notamment de la comparaison avec l’excellente Slow Shutter Cam, la version 2 tente de faire oublier ses défauts de jeunesse.

Magic Shutter

Un "français" des plus approximatifs...

Arrêtons-nous d’abord sur ce qui fâche, avec une localisation en français franchement approximative, avec des options comme « motion flou » qui conviendrait mieux à des députés peu motivés, voire des traductions dans un français du début des années 40 (comme Belichtungsmodus, Blitzsynchronszeit, Verschlusszeit…).

Magic Shutter

L'appareil photo bénéficie des options nécessaires

On est cependant convaincu par les différents modes : exposition intelligente qui permet de fusionner plusieurs clichés pour réduire le bruit, flou de mouvement, traînée lumineuse, exposition multiple (en s’assurant de désactiver l’option « Autoclear ») et enfin exposition manuelle (où l’on accède à l’ensemble de paramètres, du temps de pause, de 1 à 60 secondes, à l’augmentation de l’exposition).

Magic Shutter

Quelques filtres égaient l'appli

Enfin, Magic Shutter 2 améliore la partie appareil photo avec la séparation de la mise au point et de l’exposition, et l’ajout de quelques filtres : exposition, température de couleurs, saturation, vibrance, pseudo HDR, noir et blanc et sépia. L’appli améliore donc l’ensemble de ses fonctions, mais souffre toujours d’une interface perfectible, du fait notamment de sa piteuse traduction en français.

Lien sur l’App Store : Magic Shutter (2,39€)

(c) icommephoto.com