Quick PixLe passage à la version 1.1 permet au désormais excellent appareil photo QuickCam de changer de nom (un petit détail) mais surtout d’interface (une excellente nouvelle) totalement redéfinie et bien plus esthétique que la précédente. On apprécie également le fait de pouvoir accéder à la pellicule depuis l’appli (même si l’utilisation de touches fléchées pour la navigation est assez peu ergonomique).

QuikCam

Une nouvelle interface, plus esthétique et complète

QuikCam (qui a perdu un C au passage, donc), donne également accès à des options, ce qui est l’autre grande nouveauté de cette version. On peut ainsi y (dés)activer les différents modes : rafale (prenant des photos pleine résolution à une vitesse assez incroyable), capture vidéo (prise d’une « photo » durant l’enregistrement d’une vidéo) et QuickPic (prise d’une photo dès le lancement de l’appli). Concernant l’appareil photo, on peut y gérer les différents verrouillages classiques (mise au point, exposition, balance des blancs).

QuikCam

Les options rendrent QuikCam nettement plus "pro"

Enfin, il est désormais de définir les paramètres de la toute nouvelle interface : affichage de la grille, zoom par pincement, affichage du curseur de zoom et transparence des boutons.

Après avoir pratiqué QuickCam intensément ces derniers temps, notamment pour la photo de rue, on est pressé de se mettre à QuikCam, qui en corrige la plupart des défauts de jeunesse.

Lien sur l’App Store : QuikCam (0,79€)

(c) icommephoto.com