mosaiqSi Diptic a bénéficié d’une récente mise à jour l’ouvrant aux réseaux sociaux, elle inspire également la concurrence et plus précisément le développeur Alejandro Monsalve qui nous propose avec mosaiq sa vision du collage. Le principe est directement hérité du modèle, avec un choix de modèles plus ou moins large (12 dans la version Lite et 25 dans la version complète) proposant d’assembler jusqu’à 9 clichés (3×3), des bordures qui peuvent être arrondies, noire et blanche et avoir quatre épaisseurs (aucune, fine, moyenne, large). Il est également possible de laisser l’un des emplacement vide de photo et ne contenant qu’une couleur à choisir parmi 42. L’image obtenue (du moins avec la version gratuite) est cependant réduite à 640 x 640 pixels, ce qui en limite les possibilités d’utilisation, malheureusement, au seul envoi par mail ou au partage sur le Web.

mosaiq

Un concurrent de Diptic élégant et prometteur

Lien sur l’App Store : mosaiq (1,59€) et mosaiq lite (gratuite)

(c) icommephoto.com