PictoramaAvec l’avènement de la photographie mobile, en termes de nombre d’utilisateurs plus que de reconnaissance réelle, de nombreux sites proposent de devenir un photographe professionnel en vendant ses clichés en ligne. Phénomène inspiré par le système de microstock imaginé en 2006 par Bruce Livingston avec son site iStockPhoto qui a finalement été vendu au mastodonte Getty Images.  Pictorama suit donc le mouvement, et va même plus loin en réservant son service aux photos prises avec un téléphone mobile. Et pour s’assurer de la provenance des clichés, seuls ceux qui ont été pris avec Pictorama seront retenus. Adieu, donc aux retouches, filtres et recadrage. Oubliées les fonctions des appareils photos de l’App Store. Autant dire qu’un tel intégrisme risque de limiter grandement l’enthousiasme des utilisateurs, mlagré l’appât des gains potientiels (les 25000 premiers téléchargements acceptés seront gratifiés d’une prime de 0,25€).

Pictorama, l'iPhone, rien que l'iPhone...

Lien sur l’App Store : Pictorama (gratuite)

(c) icommephoto.com