picplzDécidément, le monde du partage de photo est sans pitié et après Photovine, de Google, c’est au tour de Picplz de déclarer forfait. Ces deux services ont été lancés, comme Instagram, en 2011, mais seul ce dernier a su créer le buz et devenir suffisamment populaire pour attirer le plus grand nombre d’utilisateurs. Dans un billet lapidaire, intitulé picplz shutting down, posté sur le blog, Picplz annonce la fermeture définitive du service le 3 juillet prochain, se traduisant par une destruction totale des fichiers. L’éditeur, Mixed Media Lab, annonce vouloir se consacrer à de nouveaux projet, ce qui expliquerait cette difficile décision. Le problème du modèle financier de ce type de service ne cesse de s’imposer, Instagram ayant pour sa part été racheté par Facebook (qui a, parallèlement, lancé sa propre appli de partage photo, Facebook Camera, uniquement sur l’App Store US…) dont l’introduction en bourse est loin d’avoir convaincu les financiers. En effet, quelle source de revenus permettra à ces réseau d’obtenir des fonds ? La publicité (par ailleurs absente d’Instagram) ne génère guère de revenus et semble être boudée par les annonceurs, qui n’obtiennent que peu de retours, ce qui ne peut être acceptable en cette période de crise mondiale. A croire que le principe de l’abonnement devrait s’imposer, un jour ou l’autre, comme cela a été le cas avec la musique…

(c) icommephoto.com