Certes, la photographie mobile a le vent en poupe, et l’ouverture d’Instagram aux utilisateurs de smartphones sous Android va encore accentuer le phénomène, mais d’après une étude récente de 6 sight détaillée sur le site GigaOM, les appareils photo conservent leur place prédominante quand il s’agit de… prendre des photos. Logique.

D’après l’étude, donc, si 91% des utilisateurs de smartphone (américains) interrogés déclarent prendre au moins une photo par mois, contre 73% des possesseurs d’appareil photo numérique, il se trouve qu’en moyenne, il n’en prennent que 34 par mois, contre 77 pour les possesseurs d’APN. Evidemment, tous les utilisateurs ne sont pas tous égaux devant la photo, et l’App Store faisant une place plus importante aux applis photos, 25% des possesseurs d’iPhone retouchent leurs photos sur leur téléphone, contre 13% pour ceux qui ont choisi Android.

La retouche sur ordinateur, Mac ou PC, à l’aide d’un logiciel spécialisté, qu’il s’agisse de Photoshop ou d’un autre, en local ou en ligne, est toujours la façon la plus répandue de modifier ses photos. C’est étonnant, étant donné la complexité des outils et leur moindre immédiateté des smartphones, mais cela prouve que la photographie mobile en est encore à ses débuts, et l’on attend de pied ferme cet avenir qui s’annonce passionnant !

Photo : prototype d’iPhone 5 par Choi Jinyoung

(c) icommephoto.com