Logo iOS 5Après une installation bien longue et difficile (plantages, interruptions du flux, taux de transfert rappelant les modems 56k…), iOS 5 est enfin installé sur notre iPhone 4. Beau, rapide et plein de promesse, ce nouveau système d’exploitation ajoute des fonctions intéressantes pour la photo que nous allons tout de suite explorer.

iOS 5

L'accueil est très bien fait sur iOS 5 !

Première nouveauté : l’iOS 5 nous accompagne dans nos premiers pas, nous invitant ainsi à activer (ou non) le service de localisation, à choisir un réseau Wifi et surtout à se connecter au nouveau service d’Apple, iCloud, en entrant simplement son identifiant iTunes. Le service permet ainsi de synchroniser son agenda et ses contacts mail, mais également de sauvegarder quotidiennement son iPhone via Wifi (bien qu’il soit tout à fait possible de choisir son ordinateur comme destination de la sauvegarde). Cette sauvegarde intègre : les applis et livres achetés, les photos et vidéos de l’album Pellicule, les réglages de l’appareil, les données des applis, l’écran d’accueil et l’organisation des applis, les messages (iMessages, SMS et MMS) ainsi que les sonneries. On est en tout cas séduit par l’habillage très esthétique des fonds d’écrans, reprenant celui des applis bureautiques Pages ou Keynotes pour iOS. En « triple cliquant » sur le bouton Home, on active le « Voice Over », alors que les applis sont en cours de restauration (il faut s’armer de patience…). Une fois la configuration, plus ou moins réussie (iCloud coince…), on découvre que les applis n’ont pas toutes été transférées dans leur dossier d’origine à la suite d’un cafouillage technique, et avec 300 titres précédemment installés, la réorganisation s’annonce pénible…

Parmi les nouveaux arrivés : l’iPod change de nom et d’icône pour devenir Musique, les vidéos sont renvoyées dans une appli dédiée et logiquement baptisée Vidéo, et parallèlement à iBooks apparaît Kiosque, que l’on ne peut pas placer dans un dossier (ce qui s’avère très agaçant pour les maniaques de l’organisation…) et qui ne propose aucun titre francophone de premier plan, faute à l’absence d’accord entre Apple et les éditeurs français.

L’appareil photo sous iOS 5

iOS 5

On retrouve bien l'accès à l'appareil photo, mais il faut double cliquer sur le bouton Home...

Mais foin de nouveautés et soucis techniques, intéressons-nous à tout ce qui a trait à la photographie. Première chose : la prise de photo depuis l’écran de verrouillage. On est déçu de voir qu’il faut double-cliquer sur le bouton Home pour faire apparaître l’icône. L’appareil est alors prêt à prendre une photo en 2 secondes environ. On est étonné d’une telle rapidité, surtout comparé au temps précédemment nécessaire, entre le déverrouillage de l’écran, l’appui sur l’icône de l’appareil et son chargement. Plus étonnant : l’appareil photo déclenché depuis l’écran d’accueil ne réside pas en mémoire après qu’on l’a quitté. Plus bizarre encore, le lancement de l’appareil photo en utilisant son icône s’avère un peu plus long que son appel depuis l’écran de verrouillage…

la prise de photo depuis l’écran de verrouillage
étonne par sa rapidité !

iOS 5

L'appareil n'a pas beaucoup changé, mais se lance un peu plus vite qu'avant

Les options s’affichent désormais à l’aide d’un bouton dédié : activation de l’option HDR et de la grille de composition. Pour accéder à l’album Pellicule, on peut toujours taper l’icône en bas à gauche, mais également en faisant glisser un doigt de gauche à droite, comme sur ProCamera. Et l’on peut, effectivement, déclencher une prise de vue en utilisant le bouton de volume + (le – reste inactif), et zoomer d’un simple geste de pincement. On est un peu déçu de voir que l’exposition et la mise au point sont toujours liées. La vidéo n’offre pas de zoom numérique, mais permet en revanche de passer en mode « cinémascope » en double tapant l’écran. Petit détail, si l’on bascule de vidéo à photo en faisant glisser le bouton correspondant, on fait apparaître le nouvel écran de notifications : mieux vaut donc le toucher simplement…

La pellicule et les albums

iOS 5

L'appli Pellicule permet d'appliquer quelques corrections simples, dont le recadrage

L’appli Pellicule offre bien, comme annoncé, des outils de retouche, mais rien qui puisse inquiéter les développeurs : on dispose d’un outil de correction automatique (efficace), d’une correction des yeux rouges et du recadrage (avec différents formats possibles). Enfin, on peut Tweeter ses photos directement, puisque l’appli est intégrée à l’iOS.

On peut créer et organiser ses albums photo
sans plus devoir passer par iTunes !

iOS 5

La possibilité de créer des dossiers sur l'iPhone est une excellente idée !

Plus intéressant : on peut créer et organiser ses albums photo sans plus devoir passer par iTunes ! Pour cela, il suffit de sélectionner les photos voulues dans ses albums, de toucher l’icône de partage en haut à droite puis choisir « Ajouter à » pour choisir la ou les photos à envoyer vers un album existant ou que l’on créera à l’occasion : simple et diablement efficace !

Cela dit, tout n’est pas aussi facile… Pour commencer, on ne peut pas gérer avec une telle souplesse les albums qui ont été créés « à l’ancienne », à l’aide d’une synchronisation iTunes. Ensuite, les photos sont classées par ordre chronologique d’ajout dans l’album : une photo prise il y a deux mois sera ajoutée à la fin de la liste. Ce n’est qui n’est pas forcément idéal.

Ensuite, l’affichage des albums n’a pas changé : impossible de connaître la date des clichés ou de les afficher sous forme de calendrier. Les applis dédiées ont encore de beaux jours devant elles…

iCloud

iOS 5

iCloud permet de se passer de connexion USB pour partager ses photos : le bonheur !

Il est annoncé qu’on peut partager ses photos facilement entre ses différents appareils grâce au service iCloud : petite déconvenue pour les utilisateurs de PC, ce partage confraternel nécessite le passage par iPhoto ou Aperture, donc par un Mac sous OS X Lion. Mais rien n’est perdu, loin de là : de la même manière que pour AirPrint, iCloud va nécessiter de ruser pour contourner cette limitation (mais la démarche sera beaucoup plus simple, car organisée par Apple !), et nous vous en parlons en détail dans un tutoriel détaillé.

(c) icommephoto.com