Au détour d’un commentaire, il est apparu que la gestion du stockage de son iPhone peut rapidement devenir un problème : certaines applis deviennent en effet de plus en plus « lourdes », les 16, 32 ou 64 Go de son appareil montrant parfois leurs limites. Effacer ces applis trop gourmandes semble parfois être la seule solution. C’est malheureusement souvent indispensable, même s’il existe des techniques plus douces, comme nous allons le voir…

Tutoriel Optimisation de la mémoire

Moins de 4 Go d'espace disponible : il faut agir !

Pour commencer, la question est de savoir quelles applis occupent trop d’espace dans votre appareil. Pour cela, inutile d’acquérir une appli dédiée, comme l’excellente XSysInfo. Ouvrez simplement les Réglages et, dans le menu « Général », sélectionnez Utilisation. La première partie concerne justement le Stockage : vous verrez ainsi l’espace « disque » (il s’agit, bien sûr, d’une mémoire flash et non d’un disque dur) disponible, et celui qui est effectivement utilisé. En dessous, s’affiche, après quelques instants, la liste des applis par ordre décroissant d’occupation de mémoire. Dans notre exemple, il apparaît clairement que POPA et diverses applis vidéo (iSupr8, Video Camera et Splice) occupent bien plus d’espace que l’on pourrait le penser, avec près de 500 Mo pour les applis photo et 1 Go pour un simple appareil photo !

Tutoriel Optimisation de la mémoire 02

1 Go de photo stocké dans POPA !

En touchant le titre de l’une des applis, on voit s’ouvrir une fenêtre récapitulant l’ occupation dans la mémoire flash de ses documents et données, avec une seule option offerte : la suppression pure et simple de l’appli. Certes, cela résoudra le problème et l’on pourra tout à fait réinstaller l’appli pour qu’elle retrouve son « poids idéal » annoncé, soit, pour POPA, 10,6 Mo (une réduction d’un facteur 100 tout de même !) et, pour les applis vidéo, 146 Mo pour iSupr, 24,5 Mo pour Splice et 12,6 petits Mo pour Video Camera ! La question est : pourquoi ces applis ont-elles ainsi grossi ? La réponse est simple : elles stockent leurs données (photos et vidéo) dans un dossier affiché dans leur bibliothèque interne, contrairement, par exemple, à un appareil photo comme ProCamera, qui stocke directement ses données sur la Pellicule de l’iPhone, sans créer de doublon…

Tutoriel Optimisation de la mémoire 03

iTunes permet de faire le ménage... quand on l'y autorise !

Première solution, idéale lorsqu’elle est possible : connecter l’iPhone à son ordinateur et, dans iTunes, se rendre dans l’onglet Apps. Là, faire défiler la fenêtre jusqu’en bas, et sélectionner l’appli fautive dans la liste « Apps » : la fenêtre Documents affiche alors la liste des fichiers enregistrés dans l’appli. Sélectionnez-les tous (en cliquant sur le premier de la liste puis, en maintenant enfoncée la touche Maj, sur le dernier) et, si vous souhaitez les conserver, déposez-les dans un dossier. Si vous avez déjà exporté ce dont vous aviez besoin, supprimez-les tous. Un message d’alerte s’affiche, et vous n’avez qu’à confirmer pour retrouver un peu d’espace. En l’occurrence, nous sommes ici parvenus à faire passer l’occupation disque d’iSupr8 de près de 500 Mo à 155 Mo.

Attention, cependant, à ne pas effacer des fichiers importants ! Une appli comme Filterstorm, par exemple, stocke des données comme les automations ou les brosses. Pour éviter toute erreur « fatale », sélectionnez uniquement les fichiers photo (jpg ou png) et vidéo (mov).

Tutoriel Optimisation de la mémoire 04

Sélectionner chaque photo à la main ? Mieux vaut désinstaller, hélas...

Bien sûr, tous les développeurs ne songent pas à utiliser cette fonction si pratique ! Dans notre exemple, ni POPA, ni Video Camera, ni Splice n’offre un accès aussi direct à leur bibliothèque. Il faut alors agir « à la main ». Et, en ce qui concerne POPA, par exemple, comme on ne peut pas tout sélectionner, il faut le faire photo par photo… Comme nous avons 585 photos sélectionnées, mieux vaut alors adopter la méthode « radicale » consistant à effacer l’appli puis à la réinstaller. Comme elle ne contient pas d’achat intégré, il n’y a aucune crainte à avoir (d’ailleurs, la quasi intégralité des applis contenant des IAP propose de les réactiver après qu’on les aura retéléchargées gratuitement). De plus, la plupart des applis payantes offrent des fonctions de gestion plus avancées (considérons à ce titre Camera+, qui permet de sélectionner très facilement les photos de la table lumineuse, par exemple).

Tutoriel Optimisation de la mémoire 06

Avant après : y a pas photo !

Concernant une appli vidéo comme Splice, il vaut mieux effacer les projets une fois qu’ils ont été enregistrés dans la Pellicule, puis transférés sur un ordinateur. Un simple glissement du doigt sur les projets permet de faire apparaître l’option Delete. Cela dit, on a la désagréable surprise de constater, en ouvrant à nouveau les Réglages, que l’appli conserve toujours 462 Mo de données ! Bref, l’option effacer/réinstaller est bien la seule possible…

Tutoriel Optimisation de la mémoire 06

Mais que stocke donc Instagram ?

Plus étonnant, Instagram montre ici un poids de 123 Mo, soit 10 fois plus qu’à l’origine. Or, l’appli ne stocke a priori pas les photos dans une bibliothèque interne ! Là encore, la seule solution qu’il reste consiste à effacer l’appli et à la réinstaller…

Tutoriel Optimisation de la mémoire 07

Et voilà le travail ! Plus de 6 Go d'espace disponible !

De retour dans les réglages, on s’aperçoit qu’en quelques minutes, on a gagné plus de 2 Go d’espace libre ! Bien sûr, il est aussi possible d’effacer ici les applis dont on ne se sert pas, si l’on cherche à libérer plus d’espace.

(c) icommephoto.com