Alors que nombre d’applis tentent de renouer avec une époque analogique quasi-révolue (n’est-ce pas, Hipstamatic ?), le photographe Adam Rhoades a décidé d’inventer une méthode permettant de développer ses photos iPhone comme si elles étaient sur une pellicule classique. Pour cela, il a adapté un agradisseur 35mm de façon à ce qu’il puisse recevoir l’iPhone, comme on le voit sur l’illustration ci-dessous.

Adam Rhoades

Il retouche peu le cliché pris sur son téléphone, se contentant de lui appliquer une inversion visuelle et un passage en mode négatif, indispensable pour obtenir une image sur le papier photo Ilford Multigrade. Il souligne le vignettage important est dû en partie au fait qu’un peu de lumière fuit sur les bords de l’iPhone (et en partie parce que l’écran serait un peu plus lumineux au centre…). S’il précise que dès lors que l’on agrandit le tirage, les pixels commencent à être visibles, mais qu’il n’en est rien si l’on conserve la taille de l’écran « Retina ».

Adam Rhoades

Toutes les photos (c) Adam Rhoades (Flickr)

Source : Gizmodo / Nad75