C’est pour pallier la perte relative due à la baisse du taux de change de l’euro par rapport au dollar...