Sexy Toon MakerAppliquant des filtres censés souligner l’érotisme torride des portraits, Sexy Toon Maker souffre de deux défauts principaux : l’obligation d’utiliser un type de photo bien précis pour donner de bons résultats, et un format de sauvegarde indigne de son prix de vente !

Comme pour prouver qu’elle peut être vraiment efficace, Sexy Toon Maker permet de travailler à partir de portraits de belles femmes pris en studio avec un éclairage professionnel. Et force est de reconnaître que les résultats sont alors plutôt intéressants. Les choses se gâtent lorsque l’on applique ces filtres à des photos plus « classiques »…

L’appli propose en effet divers outils pour régler l’effet : tout en bas, se trouve la barre d’effets principale proposant 7 filtres de couleur (Exotic, Sexy, Wild…). Au-dessus, se tient la barre des effets secondaires (Normal, Dream, Bright, Pop et Desat). Enfin, trois réglages (Low, Mid et High) et un réglage des plages de couleurs sélectionnées. Il faudra beaucoup tatonner pour savoir ce que donneront ces différents choix.

Sexy Toon Maker

Une interface regorgeant d'options pour un résultat décevant

Cela dit, le fait que l’appli enregistre les clichés dans un format de 320×320 limite son utilisation (déjà réduite du fait que la postérisation est un effet très marqué auquel on a donc peu recours) à la création d’avatar ou de photos sur le Net… C’est bien peu pour un programme vendu tout de même 1,59 € !

En quelques mots : L’appli souffre d’un prix bien trop élevé pour sa résolution ridicule et son utilisation somme toute anecdotique.

Lien sur l’App Store : Sexy Toon Maker (1,59€)

(c) http://icommephoto.wordpress.com