HuemoreQue se passe-t-il quand on transpose un bon appareil photo N&B dans le monde de la couleur ? Un appareil photo avec des filtres colorés. C’est du moins ce que prouve Curious satellite avec sa dernière appli en date, Huemore…

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Rappelons en effet que Hueless, sortie en mai 2012, est un appareil photo noir et blanc en temps réel qui utilisait des filtres colorés pour accentuer les contrastes. Et les mises à jour successives n’ont fait que renforcer la qualité globale de l’appli.

Huemore

Filtre chaud, filtre froid, faites votre choix !

Et quand on découvre Huemore, on comprend que la seule différence tient au fait qu’à présent, l’image est en couleurs. Pour le reste, l’interface est exactement la même, jusqu’aux options (nous renverrons les plus curieux vers le test de Hueless pour en apprendre plus). Mais ce qui était parfait pour la photo noir et blanc convient-il aux prises de vue en couleurs ?

La question se pose, car jouer en temps réel sur le contraste, la saturation ou la luminosité en même temps qu’avec les filtres de couleur intégralement personnalisables s’avère finalement un peu fastidieux en mode temps réel. Si l’on souhaite ainsi modifier la colorimétrie de ses clichés, ne vaut-il mieux pas passer par une appli dédiée comme Snapseed ? D’autant plus qu’ici, les filtres n’affecteront pas le contraste du noir et blanc…

Huemore

Le curseur de saturation fait son apparition…

Reste que Huemore est un très bon appareil photo, proposant donc l’ajustement en temps réel de l’exposition, du contraste, de la saturation, des filtres (deux chauds, deux froids, un personnalisable), le choix de préréglages complets, de formats fixes (1:1, 3:2, 4:3 et 2.39:1), l’affichage de grilles de composition, l’enregistrement de la géolocalisation et des données exif, l’activation du mode High iso, l’utilisation du Volume shutter et la possibilité de modifier le déclenchement (à l’appui ou au relâchement)… Reste que l’interface se complexifie quelque peu, ajoutant un nouveau curseur (pour la saturation), ce qui ouvre la voie à bien des possibilités, mais peut aussi s’avérer peu pratique dans le feu de l’action…

En quelques mots : étrangement, ce qui faisait le charme de l’appareil noir et blanc semble perdu avec ce passage à la couleur, qui fonctionne finalement de façon bien moins naturelle.

Up On apprécie Down On regrette
  • L’interface complète
  • Les filtres et les favoris
  • Une certaine complexité

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3, iPad sous iOS 5.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Huemore from Curious Satellite (1.99EUR)