PolamaticTiendrait-on enfin la meilleure appli d’effet Polaroid ? En effet, avec sa quatrième version, Polamatic, l’appli officielle de Polaroid, bénéficie d’une réécriture complète du code et nous offre une boîte à outils complète et diablement séduisante ! De quoi justifier un nouveau test « express », soulignant toutes les nouveautés proposées par la version 4.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Polamatic

Polamatic se met à l’heure d’iOS 7

À l’ouverture de l’appli, on comprend que les changements seront nombreux, à commencer par l’interface qui adopte le « flat design » d’iOS 7 de belle façon. L’appareil photo, sobre, bénéficie du touch-to-focus, dont la simplicité correspond après tout parfaitement à l »esprit Pola. On pourra cependant activer le flash, choisir la caméra frontale pour des selfies très vintage et charger une image depuis la Pellicule pour un traitement a posteriori.

Polamatic

Les filtres sont bien dans l’esprit Polaroid…

Une fois la photo prise ou chargée, on entre dans le cœur de l’appli, à savoir l’application de l’effet Pola. On y est accueilli par une petite animation, la photo glissant du haut de l’écran avec le bruit de moteur électrique caractéristique du Pola, avant d’apparaître assez rapidement (sans avoir besoin de secouer ou de souffler sur l’iPhone, ce qui évitera postillons et chutes accidentelles, au détriment d’un réalisme tout approximatif). De là, on pourra choisir de recadrer l’image pour composer son plan plus précisément, appliquer l’un des 37 filtres pola proposé. Vous avez bien lu : 37 ! La version 4 étoffe donc son offre, tout en supprimant la possibilité de créer ses propres filtres (ce qui n’était pas très logique, et imposait précédemment de passer par un achat intégré). Lesdits filltres sont dans l’ensemble très réussis, altérant noir et blanc, désaturation, fuites de lumière et effet de traitements croisés réalistes et convaincants, vieillissant artificiellement le rendu original. On aurait cependant préféré que les vignettes de prévisualisation utilisent l’image en cours plutôt que cette vue du pont du Golden Gate…

Polamatic

Le choix de bordures est des plus complet

Pour accompagner ces filtres, on choisira l’une des 24 bordures « classiques » plus ou moins abimées par le temps (tachées, froissées…) ou l’une des 12 bordures en couleur (noir, marron, violet, bleu, vert, et tout un camaïeu de rouges et d’orangers). On est là encore ravi de voir que les bordures classiques reproduisent assez fidèlement le rendu de Pola réels.

Polamatic

Enfin des légendes qui semblent écrites à la main !

Le point faible de nombres d’applis d’effet Pola concerne la fonction texte, absente ou mal intégrée, avec un petit nombre de polices manuscrites. Ici, l’équipe a pris conscience de ce problème et nous offre la meilleure version du genre, tout simplement ! On dispose ainsi de 36 polices de caractère, dont seules six ne sont pas manuscrites (mais imitent l’effet machine à écrire ou l’étiqueteuse « dymo »). On pourra faire varier la taille, l’alignement, mais aussi l’angle (avec un curseur) et la couleur du texte. Bref, de quoi apporter une dernière touche indispensable à cet effet Pola, en tout point recommandable !

En quelques mots : refonte complète de l’appli, Polamatic v4 s’impose comme l’appli la plus complète du genre, justifiant la présence de Polaroid accolée à son nom !

UpOn apprécie DownOn regrette
  • L’interface flat design
  • Les nombreux filtres
  • Les bordures réalistes
  • L’outil texte parfait
  • Le prix

Configuration : iPhone, iPod Touch ou  iPad sous iOS 7.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : ()