8mm Vintage CameraSortie le 22 décembre, 8mm Vintage Camera a immédiatement marqué les esprits en proposant d’appliquer en temps réel un traitement à l’image permettant de simuler le rendu obtenu avec une caméra 8mm, qu’il s’agisse de Super 8 ou d’un modèle remontant aux années 20. La réussite a été telle qu’Apple n’a pas hésité une seconde à la mettre en avant sur l’App Store, créant un appel d’air dans lequel se sont engouffrées avec une réussite certaine les concurrentes (Super 8 le 4 janvier et iSupr8 10 jours plus tard). Cela dit, il faut bien reconnaître que 8mm Vintage Camera a des atouts qu’il est difficile d’ignorer, dont le traitement en temps réel n’est pas le moindre !

Lancer 8mm Vintage Camera, c’est ouvrir une porte en direct sur les années 70. En effet, à peine initialisée, l’appli affiche en direct le résultat qui sera obtenu, soit une image traitée en temps réel reprenant l’aspect d’un film Super 8. On n’en attendait pas moins de Nexvio, l’un des premiers à avoir proposé des applis vidéo dignes d’intérêt sur iPhone, à la fois puissantes et ergonomiques (Reel Director et CinemaFX for Video).

8mm Vintage Camera

L’affichage en temps réel des effets est des plus bluffant !

On aperçoit sur la droite trois boutons : celui du haut permet de modifier « l’objectif », c’est-à-dire le filtre appliqué en bordure. Il dispose de cinq positions : neutre, vignetage carré limité aux bords (rappelant l’effet 8mm de CinemaFX for Video, justement), vignetage circulaire très prononcé (à la façon des films muets), tous deux simulant une variation constante de l’exposition, fuite de lumière, et enfin décalage des couleurs qui crée un halo de flou. Tous ces effets sont calculés en temps réel, et non pas appliqués à l’aide d’une simple boucle d’image, pour un résultat époustouflant de réalisme (et le mot n’est pas trop fort). En bas, une molette perme quant à elle de changer de pellicule : XPro (cross-processing à dominante brune et bleue), Siena (sépia), 1920 (noir et blanc au grain très présent), 70s (image désaturée) et Sakura (image brûlée à dominante rouge) sont au programme. De quoi s’amuser ! D’autant plus que cette molette possède un bouton en son centre permettant de simuler un patinage de la pellicule, se traduisant par un décalage vertical de l’image, qui sera corrigé dès qu’on lâchera son doigt. Là encore, il est difficile de résister au plaisir d’appuyer dessus lors des premiers essais !

Sous l’image sont positionné trois autres boutons : l’affichage de l’aide (très claire, en surimpression), l’accès aux séquences tournées, et le choix du son : normal, accompagné d’un bruit de projecteur ou  muet. A ce propos, on aurait apprécié de pouvoir appliquer le bruit de projecteur sur un film muet…

8mm Vintage Camera

La galerie des séquences est aussi réussie que pratique

L’accès aux séquences permet, tout naturellement, de lire celle de son choix, de l’effacer, ou de l’exporter (vers la pellicule de l’iPhone, sur YouTube ou par mail). Et la qualité des vidéos, alors ? Justement, parlons-en.

Avant toute chose, il faut préciser une fois de plus que, s’agissant d’une application de traitement en temps réel, elle pousse l’iPhone dans ses derniers retranchements. Cela dit, nous l’avons testé sur un 3GS, minimum requis pour profiter de ses fonctions, sans avoir à nous plaindre outre mesure du résultat. Certes, il vaut mieux quitter toutes les autres applis avant de lancer 8mm Vintage Camera qui nécessite une grande quantité de mémoire car en cas d’insuffisance, la vidéo devient très vite saccadée. Cela dit, l’avantage de filmer avec ce type d’effet est que ces saccades, assez rares, s’apparentent à un effet ! De plus, certaines combinaisons sont plus gourmandes que d’autres (ainsi, lors de nos essais, XPro et un vignetage avaient tendance à produire une vidéo moins fluide que 70s avec un vignetage).

8mm Vintage Camera

Le résultat est à la hauteur de nos attentes

Quoi qu’il en soit, on est tout simplement bluffé par le rendu obtenu à l’aide de 8mm Vintage Camera. Sa vitesse d’exécution laisse tout simplement pantois, quand on voit le temps de traitement imposé par la concurrence. Le plaisir est vraiment immédiat, et comme on sait avant même de lancer l’enregistrement de quoi aura l’air l’image, on n’a jamais de mauvaise surprise.

On ne note qu’un défaut mineur : l’enregistrement ne s’effectue pas en HD sur iPhone 4 [point corrigé depuis la version 1.14, voir ci-dessous], mais il serait sans doute bien difficile d’appliquer un tel traitement sur une image si lourde. Quant aux améliorations souhaitées, on rappellera la possibilité d’ajouter un bruit de projecteur sur film muet (et la réduction de son intensité sur film « parlant »…) et la possibilité de choisir le frame rate (de 12 à 24 images par secondes). Ne reste plus qu’à attendre, également, de nouvelles pellicules et objectifs, ce qui  ne serait naturellement pas tarder, on peut parier dessus !

Certes, ceux qui recherchent une simulation plus proche du Super 8 pur et dur se tourneront avec raison vers iSupr8, qui donne vraiment de magnifiques résultats, mais il faut admettre que 8mm Vintage Camera offre une variété d’effets et une immédiateté qui n’ont pas de prix. La meilleure solution ? Prendre les deux !

En quelques mots : Aussi ludique que puissante et variée, 8mm Vintage Camera est un modèle dans son genre, une appli vers laquelle on reviendra avec plaisir, faisant pour la vidéo ce qu’Hipstamatic a fait pour la photo, pas moins !

Mise à jour du 25/06/2011 : L’appli s’offre avec le passage à la version 1.2 un nouvel objectif, une nouvelle pellicule et autorise à présent de traiter une vidéo enregistrée à l’aide d’un autre outil, ce qui ne fait que la rendre encore meilleure !

Mise à jour du 22/10/2011 : La version 1.4 apporte le passage en HD 720p sur iPhone 4 et iPhone 4S !

Mise à jour du 1/03/2012 : La version 1.5 ajoute une pellicule et un objectif, ainsi que le format 16/9 et permet de désactiver la HD sur iPhone 4 et 4S.

Lien sur l'App Store : 8mm Vintage Camera (1.99EUR)