ArtMaestroS’inscrivant dans la lignée d’applis comme Artify, ArtMaestro permet de créer des « peintures » en toute simplicité, pour un résultat loin d’être renversant.

C’est un écran noir qui nous accueille, affichant quatre options en bas de l’écran, avec un choix de couleur douteux, mais cependant clair : photos (pour charger ou prendre un cliché), effects, undo et share. En haut à droite, le « i » ouvre une rapide aide intégrée présentant les quatre styles.

ArtMaestro

L'effet pointilliste n'est pas des plus fidèles à l'idée qu'on s'en fait

Après avoir chargé une image, il suffit donc d’appuyer sur Effects pour ouvrir le menu donnant accès aux quatre styles : pointilliste, impressionniste, expressionniste ou un mystérieux « Colorist Wash ».

Le calcul s’effectue en temps réel sous nos yeux, un peu à la façon de SketchMee : le pointillisme fait apparaitre des points de plus en plus fins, précisant peu à peu l’image, mais plutôt que d’obtenir une variation de Seurat, on est plus proche de l’impressionnisme de Monet… Les points sont un peu trop gros et il aurait été intéressant de les appliquer sur fond blanc en variant leur teinte de façon plus tranchée pour mimer certains tableaux de Seurat comme « La calanque ».

Il en va de même avec l’impressionnisme, les points étant un peu plus gros. On remarquera d’ailleurs que dans l’aide, l’impressionnisme est illustré par « La nuit étoilée » de Van Gogh, qui s’apparente au postimpressionnisme ou à l’expressionnisme justement, alors que Monet aurait été plus approprié avec « Impression soleil levant », mais passons… L’image finale est au final peu éloignée du pointillisme. Et l’expressionnisme donne-t-il l’impression de voir un tableau de Munch ? Tant s’en faut, mais il est intéressant, avec ses grands traits, qui manquent cependant de contraste de couleur pour imiter les artistes de référence. Le « Colorist Wash » est dépourvu d’exemple, et donne des résultats moins impressionnants.

ArtMaestro

La résolution trop limitée prive l'appli d'intérêt réel...

L’enregistrement s’effectue via le menu Share, mais il faudra d’abord choisir « more » pour obtenir l’option d’enregistrement dans la pellicule… La résolution est le dernier point d’achoppement : 487 x 649 ! Et comme aucune option ne permet de régler la force de l’effet ou la résolution finale,  on aura compris qu’ArtMaestro est à considérer plutôt comme une appli de divertissement que comme un réel filtre photo, malheureusement.

En quelques mots : Proposant des effets un peu confus dans leur dénomination et leur mise en œuvre, et souffrant d’une résolution trop limitée, ArtMaestro ne peut pas satisfaire l’amateur de photo sur iPhone en l’état.

Mise à jour du 09/03/2011 : L’appli améliore la résolution de sortie, qui passe à 1280 x 960.

Lien sur l’App Store : ArtMaestro (0,79€)

(c) icommephoto.com