AutoSamplerLogoMissKiwi nous a toujours habitués à des applis ludiques, simples et au délicieux look rétro. AutoSampler ne déroge pas à la règle, mais risque d’étonner les habitués de l’éditeur, puisqu’il ne s’agit pas tant d’un appareil photo que d’un traitement vidéo…

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

AutoSampler dans toute sa glorieuse simplicité

AutoSampler dans toute sa glorieuse simplicité

On le voit sur la page d’accueil, AutoSampler propose une interface réduite et travaille non pas à partir d’une série de photographies, mais de photogrammes tirés d’une séquence vidéo que l’on pourra soit capturer depuis l’appli, soit charger à partir de la Pellicule de l’iPhone. La seule option accessible à ce stade est la configuration du « sac photo ».

L'un des 7 modèles d'appareil photo d'AutoSampler

L’un des 7 modèles d’appareil photo d’AutoSampler

Le « camerabag » contient en effet l’ensemble des appareils qui seront simulés par AutoSampler, soit sept modèles : cliché unique avec vignettage marqué, double exposition, collage de deux demi-photos, collage de quatre images (2×2  ou 4×1) ou encore de huit (4×2) ou neuf (3×3). Un bouton permet d’ajouter ou supprimer chaque appareil lors du traitement de l’appli.

AutoSampler génère 10 propositions aléatoires

AutoSampler génère 10 propositions aléatoires

Une fois la vidéo capturée ou chargée, elle est compressée, et AutoSampler passe à l’action , affichant après une demi-douzaine de secondes une dizaine de propositions de montage, en fonction des appareils sélectionnés. On accède aux prévisualisations d’un simple geste de glissement sur l’écran, ce qui permet également, en « tirant » l’écran au-delà de lancer la génération de dix nouvelles propositions.

En plein écran, on accède aux réglages de chaque photo

En plein écran, on accède aux réglages de chaque photo

En touchant l’une des prévisualisations, on l’affiche en plein écran, ce qui permet de l’enregistrer ou de la modifier légèrement, en jouant sur l’exposition, ou sur le choix de la pellicule utilisée…

11 types de pellicules sont simulés

11 types de pellicules sont simulés

AutoSampler offre en effet l’accès à 11 pellicules : Neutra (légère désaturation), Xpro (idem, mais avec un traitement croisé), RedScale (filtre rouge saturé), Oscar (filtre jaune vert), Sunburst (augmentation de la saturation), Neutra 1600 (version haute sensibilité de Neutra), Nocton (balance des blancs plus froide), B&W Chrome (monochrome), B&w 1600 (monochrome haute sensibilité au grain marqué), CMonster (filtre bleu) et Scopar (balance des blancs chaude).

Cliquez pour agrandir et accéder à la galerie

Cliquez pour agrandir et accéder à la galerie

AutoSampler_ex9 AutoSampler_ex8 AutoSampler_ex7 AutoSampler_ex6 AutoSampler_ex5 AutoSampler_ex4 AutoSampler_ex3 AutoSampler_ex2

L’enregistrement produit des images au format vidéo HD 1920x1080px, avec des données exif limitées (pas de données techniques de focale, ouverture ou iso, indisponible sur le fichier vidéo original) et une géolocalisation correspondant au lieu de calcul. Cette résolution correspond parfaitement à l’idée de toy camera, utilisé pour produire des tirages de taille raisonnable (on peut atteindre sans problème 30x15cm.). De plus, ces images pourront être utilisées, par exemple, comme image d’ouverture d’une vidéo.

En quelques mots : ludique est simple, ActionSampler revisite le principe de l’acion sampler.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les nombreux appareils et pellicules simulés
  • La rapidité de traitement
  • L’interface simple et ludique
  • Une résolution un peu limitée
  • La grande place laissée au hasard

 

Configuration : iPhone 4, iPod Touch 4, iPad 2 sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : AutoSampler - convert video clips into retro-looking photos! (1.99EUR)