Bokeh BoothL’effet bokeh, bien que très répandu dans le monde de la photo et réellement très esthétique, est étrangement le parent pauvre parmi les applis pour iPhone. On ne compte en tout et pour tout que deux titres proposant cet effet : TiltShift (avec une interface qui n’est pas des plus intuitives et des résultats discutables) et Bokeh (qui a par ailleurs disparu de l’App Store, semble-t-il…). Bokeh Booth arrive donc à point nommé, avec une interface réussie, mais des limitations importantes : pas de zoom dans la photo et résolution de sortie limitée à 800 pixels de côté…

Cette appli proposant un effet assez simple, l’interface en est à son image et peut être prise en main très rapidement.

Bokeh Booth

L'interface, très simple, est à l'image de l'appli elle-même

Après avoir sélectionné une photo dans l’un des albums de son iPhone, on est amené à choisir la forme qu’adoptera l’effet bokeh. Pour rappel, cet effet lié au flou de l’arrière-plan est connu depuis longtemps, mais le terme « bokeh » n’est devenu courant parmi les photographes depuis la fin des années 90 seulement. Son rendu est lié à la forme du diaphragme et à son ouverture, paramètre non modifiable sur notre iPhone. Les plus courants sont les bokeh hexagonaux et octogonaux. Ici, l’appli se sert des avantages du numérique pour proposer diverses formes impossibles, comme des aliens issus de Space Invader, un téléphone portable, un cœur, un éclair, deux smileys, un dollar… Et bien entendu, des formes plus classiques, comme l’octogone et le pentagone, soit une douzaine de formes au total. On regrette l’absence du classique hexagone et du cercle, ce dernier donnant de très beaux résultats.

La page d’accueil de l’appli permet également de modifier les options : activation du son, intégration des métadonnées, ajout d’un bord et intensité de l’effet.

« Avec une meilleure finition,
Bokeh Booth serait très intéressante »

Bokeh Booth

Dommage que les outils manquent de précision !

Une fois l’effet appliqué, on peut délimiter une zone de netteté en passant le doigt sur l’écran, pour dessiner un masque de fusion comme le permettent la plupart des applis de flou de profondeur de champ. Hélas, l’interface est ici vraiment trop limitée : impossible d’accéder au zoom ou à la taille de la brosse pour travailler de façon plus précise, et le bouton d’annulation ne permet que de revenir à l’état initial. Comme on ne peut pas plus accéder à un outil gomme, il vaut mieux ne pas avoir le doigt qui tremble ! C’est très dommage, car avec une meilleure finition, Bokeh Booth serait très intéressante. Il faudrait cependant permettre d’ajuster plus finement le flou (autrement qu’à l’aide du simple bouton à deux états dans les options).

Bokeh Booth

Des résultats prometteurs, mais pas encore totalement convaincants !

Bref, voilà des débuts prometteurs, comme le prouvent les quelques photos en exemple ci-dessus, mais des mises à jour s’imposent, et très vite !

En quelques mots : venant combler avec élégance un manque évident de l’App Store, Bokeh Booth souffre cependant d’un outil de dessin de masque trop basique avec l’absence de zoom et d’annulation, et une résolution d’enregistrement limitée à 800 pixels pour le plus grand côté.

Mise à jour du 16/06/2011 : La version 1.2 ajoute une fonction zoom pour plus de précision lors du dessin du masque.

Mise à jour du 29/06/2011 : La version 1.3

améliore encore les outils de dessin du masque en ajoutant le choix de la taille du pinceau et plusieurs niveaux d’annulation. Il devient enfin possible de choisir l’intensité de l’effet (faible, moyen ou forte) et la couleur du bokeh. De quoi permettre à l’appli d’obtenir 3 étoiles. Ne reste plus qu’à améliorer la résolution de sortie !

Lien sur l’App Store : Bokeh Booth (0,79€)

(c) icommephoto.com