B&W LabMissKiwi nous a donc gratifiés d’une nouvelle appli de conversion en noir et blanc. L’exercice, forcément classique, est cependant réalisé avec suffisamment de talent pour mériter l’intérêt.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Avant toute chose, un détour vers les options s’impose pour confirmer l’enregistrement en haute résolution (mais jusqu’à 2048px de côté seulement…), sinon, on n’obtiendra que des photos au format de 1296px.

B&W Lab

Le mode débutant est effectivement très simple

Le premier mode de l’appli est destiné au grand public, et affiche l’image en grand, au-dessus d’une série de 15 vignettes et 5 pellicules. Ces dernières sont censées imiter des pellicules de marque (Kodak, Fuji, Agfa), sous un nom détourné pour des raisons de droits. Ce sont donc 20 filtres noir et blanc (dont trois sépia et un cyan) qui nous sont proposés. Ils associent filtre de couleurs (pour faire ressortir ou estomper certaines dominantes), vignetage et grain. Leur prévisualisation est rapide et l’enregistrement s’effectue quant à lui en quelques secondes. Evidemment, on peut se sentir assez vite limité par ces vingt choix, et l’envie d’explorer le mode « expert » s’impose rapidement. Pour cela, il suffit de toucher l’icône des paramètres en haut de l’écran.

 Le bouton History permet d’appliquer à la photo en cours un effet appliqué lors d’une précédente session

B&W Lab

Le mode expert donne accès aux réglages plus fins

Le mode expert s’accompagne d’un menu bien plus imposant, ce qui n’a rien d’étonnant. Il permet d’accéder à la courbe RVB, aux différents paramètres de lumière, au vignetage et à la texture. Enfin, le bouton History est l’une des bonnes idées de l’appli, permettant d’appliquer à la photo en cours l’effet appliqué lors d’une précédente session, comme un preset qui ne dirait pas son nom. Cependant, pour que les réglages soient conservés, il faut avoir enregistré l’image traitée.

B&W Lab

La courbe ne donne pas accès aux canaux R, V et B séparément

La courbe RVB permet de jouer sur les contrastes de façon assez fine, mais on aurait aimé que le mode expert nous donne accès aux différentes courbes RVB. Le résultat est donc moins varié que ce qu’il pourrait être, comme si le traitement s’effectuait sur une image en niveaux de gris, et non pas sur une image en couleurs que l’on afficherait ensuite en niveaux de gris…

 Dommage que les menus s’affichent avec un fond gênant fortement la lisibilité de la prévisualisation

B&W Lab

Pourquoi ajouter ce voile gris derrière les menus qui gêne tant la visibilité ?

Les « paramètres » permettent de corriger cela dans une large mesure, offrant la possibilité de modifier la luminosité, le contraste, le gamma et les zones claires et sombres. Le tout est piloté par une série de curseurs. L’effet n’est pas immédiat et simplement affiché une fois que l’on relâche le bouton : c’est moins précis, mais la prévisualisation est suffisamment rapide pour que cela ne devienne pas un handicap. Dommage, également, que les curseurs s’affichent avec un fond pas totalement transparent : le résultat affiché est donc perturbé et nécessite que l’on ferme le menu pour le voir réellement… Et puisque l’on parle d’ergonomie, on regrette qu’en cas de fermeture (inopinée ou non), l’appli ne conserve pas la session en cours et toutes les modifications seront perdues. Un peu dur à accepter de la part d’une appli qui ne fonctionne que sous iOS 5.1 qui fait pourtant la part belle au multitâche !

B&W Lab

Les textures réunissent filtres colorés et grain

Passons rapidement sur le vignetage, dont les paramètres sont des plus classiques (diamètre et intensité) pour un résultat assez doux, pour nous intéresser au menu « Textures ». Sous ce terme se cachent les filtres de couleur (sépia, rouge, vert et bleu) et le grain. B&W Lab est donc une appli solide qui ne fait pas pour autant oublier des titres concurrents comme Simply B&W, MonoPhix ou Noir Photo.

En quelques mots : appli de conversion noir et blanc complète et ergonomique, B&W Lab souffre d’une résolution réduite, de l’absence du multitâche et d’une concurrence féroce sur le marché.


+ On apprécie

– On regrette
  • Les modes débutant/expert
  • Les nombreux filtres
  • Les réglages avancés
  • La mémorisation des réglages
  • L’enregistrement des données EXIF
  • L’impossibilité de travailler sur les courbes RVB séparément
  • La résolution légèrement réduite
  • Le fond des menus gênant la visibilité
  • Pas de sauvegarde de la session

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 4, iPad sous iOS 5.1 ou supérieur

Lien sur l’App Store : B&W Lab (0,79€)

(c) icommephoto.com