CameraBag2LogoFin 2008 sortait sur iPhone l’une des premières applis offrant des filtres vintage convaincants. Il s’agissait de Camerabag, éditée par Nevercenter et depuis déclinée sur iPad mais aussi sur Mac et PC. Quatre ans plus tard, et après de nombreuses mises à jour, l’appli est finalement remplacée par Camerabag 2, dont la version gratuite permet de déverrouiller une version pro payante.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Le test de Camerabag 2 doit donc se faire en deux temps : la version gratuite, d’une part, et la version pro, d’autre part. La version de base intègre déjà de nombreux filtres, et contient les mêmes réglages que la version pro. On pourra donc appliquer à ses photos 24 filtres différents (vintage, monochrome ou bicolores) ainsi que 13 cadres et formats.

Edit : la version 2.2 intègre désormais à un prix unique une seule version, équivalente de la version « pro ».

24 filtres et 13 formats/bordures sont intégrés dans la version gratuite

24 filtres et 13 formats/bordures sont intégrés dans la version gratuite

Une fois la photo chargée, il suffit donc de choisir l’un des filtres, ainsi qu’éventuellement un nouveau format (carré, 5×4, 4×3, 3×2, 16:9 ou 1.85:1) ou une bordure (noire, infini 50, insta, diapo blanche, 35mm perforée ou 47mm carrée). Le résultat apparaît instantanément, et correspond à la prévisualisation affichée sur les vignettes.

L'interface cache une richesse insoupçonnée

L’interface cache une richesse insoupçonnée

Mais il ne faudrait pas croire que Camerabag 2 se contente d’appliquer bêtement un filtre. En effet, en bas à droite de la photo, on aperçoit deux petites flèches arrondies : en les touchant, on génère un nouveau filtre, modifiant les calques (usure ou fuite de lumière) et les réglages de couleur, par exemple.

Entre la génération de filtre et leur réglage fin, on peut partir d’un modèle classique pour obtenir un résultat personnel

Le curseur affiche une prévisualisation en temps réel

Le curseur affiche une prévisualisation en temps réel

De plus, on pourra utiliser l’icône en forme de curseurs pour accéder aux paramètres, différents pour chaque filtre, modifié à l’aide du curseur en bas de l’écran. On pourra ainsi modifier l’intensité du filtre, mais aussi celle de l’exposition, de la vignette, du grain, de la saturation ou encore du contraste. Plus intéressant encore : quand on déplacer le curseur, une vignette apparaît affichant en temps réel une prévisualisation du résultat final. Entre la génération de filtre et leur réglage fin, on peut partir d’un modèle classique pour obtenir un résultat personnel.

Comme on le voit sur le diaporama ci-dessus, les filtres sont très réussis et variés, et devraient satisfaire tous ceux qui cherchent une solution rapide, simple et efficace de traiter leurs photos. L’enregistrement en pleine résolution s’effectue en quelques secondes, mais efface les métadonnées…

Ceux qui en veulent plus devront passer par l’achat intégré de 1,79€ pour déverrouiller la version « Pro ». Mais qu’apporte-t-elle ?

Parmi les styles pro, on trouve « Advanced » qui permet réellement de créer de toutes pièces un filtre complet à l’aide de 10 paramètres.

La version pro ajoute une vingtaine de nouveaux filtres...

La version pro ajoute une vingtaine de nouveaux filtres…

La version Pro intègre pour commencer 30 nouveaux filtres, ce qui n’est pas négligeable ! Parmi les styles pro, on trouve notamment « Advanced » qui permet, réellement, de créer de toutes pièces un filtre complet. Qu’on en juge avec ses paramètres : exposition, zones sombres, zones claires, vignette, luminance, tons chauds, tons froids, contraste, saturation et grain. On obtient également l’accès à de nouveaux formats (7×6, 2:1, 2.39:1) et à de nouvelles bordures (blanche, cinéma, notched, 75mm strip).

...Et permet d'en sauver et d'en importer bien d'autres !

…Et permet d’en sauver et d’en importer bien d’autres !

Mais le plus intéressant est peut-être la possibilité de sauvegarder ses propres variations de filtre. Cette fonction accentue nettement la puissance et la diversité de l’appli, surtout quand on sait qu’il est aussi possible de créer de tels filtres à partir de la version pour ordinateur ! On peut ainsi télécharger de nouveaux filtres sur le site de Nevercenter http://nevercenter.com/camerabag/desktop/dls/ pour augmenter l’offre. Et si l’on a la chance de posséder la version Mac ou PC, les possibilités deviennent infinies, avec un très grand nombre de paramètres. Camerabag 2 devient alors la meilleure appli de filtre de l’App Store…

En quelques mots : appli à mi-chemin entre le grand public et les utilisateurs avertis, Camerabag 2 séduit par la possibilité d’importer des filtres depuis le Mac/PC.

Mise à jour du 12/4/2013 : La version 2.1 permet d’enregistrer une bordure dans les préréglages et modifie légèrement l’interface.

Mise à jour du 19/6/2013 : La version 2.2 devient payante et intègre d’emblée la version « pro ».

Up On apprécie Down On regrette
  • Beaucoup de filtres dans la version gratuite
  • La rapidité et la simplicité
  • La possibilité d’importer des filtres depuis le Mac/PC (Pro)
  • La perte des données EXIF

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 4, iPad 2 sous iOS 5.0 ou supérieur

Lien sur l'App Store : CameraBag 2 (1.99EUR)