CAMERAtanLes applis de camera toy sont une catégorie à part, formant une famille à elles seules sur l’App Store, et CAMERAtan n’est pas une petite nouvelle puisqu’elle occupe les rangs depuis septembre 2009. Nous profitons ici de sa récente mise à jour, la faisant passer à la version 3.0, pour nous pencher sur ses fonctions et ses tout nouveaux graphismes.

Au lancement, on est étonné de découvrir une interface bien peu conventionnelle pour ce type d’appli, rappelant bien plus Swankolab que ClassicToy.

CAMERAtan

Une interface réussie mais qui nécessite un temps d'adaptation

Mais cela reste tout à fait logique, puisque si CAMERAtan propose de prendre des photos, sa fonction première consiste surtout à appliquer des effets divers à ses clichés, en faisant divers essais et en les associant entre eux pour obtenir des résultats souvent bluffants. Cela dit, ce choix impose un apprentissage plus long qu’à l’habitude, puisque l’appli renferme 36 effets, un mode surimpression, trois bordures et la possibilité de conserver la photo inchangée (effet « normal », à retenir si l’on ne souhaite qu’habiller son cliché avec un cadre ou l’altérer avec une exposition multiple). De plus, on découvre vite que le haut de l’écran propose les options : résolution de sortie (800, 1200 ou originale) ainsi que 3 « patterns » : soit trois variations pour chaque effet. Ce qui fait monter les enchères à 108 possibilités !

CAMERAtan

Des résultat parfois très graphique, comme ici, avec le filtre Illust4C/1C

En l’absence de toute prévisualisation, il faut se fier au nom et à l’icône accompagnant chaque effet, mais il aurait été bon de mieux guider l’utilisateur dans cette jungle de possibilités ! De plus, aucune aide intégrée ne permet d’utiliser plus efficacement l’appli, de même que l’absence de réel site internet. On se retrouve donc seul face à CAMERAtan, et les premiers instants ne sont guère concluants. Un conseil, d’ailleurs : pour obtenir de bons résultats, mieux vaut utiliser une photo plutôt claire et contrastée, car CAMERAtan a une nette tendance à boucher les noirs ou, à l’inverse, à réduire drastiquement le contraste. Une photo mal exposée ne donnera guère de bons résultats ici…

CAMERAtan

Trois types de bordures sont proposées dans CAMERAtan

Une fois son choix effectué, l’appli fait patienter une demi-douzaine de secondes avant d’afficher le résultat. Là, plusieurs choix s’ouvrent à nous : enregistrer le résultat dans la pellicule de l’iPhone, annuler l’opération à l’aide du bouton Undo (ce qui peut être effectué après l’enregistrement, ce qui est pratique pour tenter différentes choses), ou ajouter un autre effet avec le bouton Add.

Pour vous aider dans la découverte de cette appli, nous postons ci-dessous trois montages des différents effets, selon les préréglages A, B ou C.

En quelques mots : Rapide et efficace, l’appli pâtit tout de même de quelques défauts, à commencer par son interface qui est loin d’être intuitive et nécessitera un peu de pratique avant d’être maîtrisée. De plus, le choix des trois préréglages donne l’illusion d’une richesse, alors qu’il ne s’agit que d’une forme de simplification : pourquoi ne pas offrir à l’utilisateur une certaine liberté de contrôle sur les effets ? Pourquoi imposer un vignetage (ou son absence) en fonction de chaque effet ? Cela dit, pour 0,79€, CAMERAtan est un bon représentant, qui ne pourra sans doute pas remplacer la flexibilité de PictureShow, mais offrira cependant un peu de variété dans ses clichés « vintage », ce qui est toujours une possibilité sympathique !

Téléchargez le PDF proposant l’ensemble des filtres : Cameratanpattern.pdf

 

Lien sur l’App Store : CAMERAtan (1,59€)

 

(c) icommephoto.com