Clone CameraCréer des images où la même personne est présente plusieurs fois est un effet connu. Clone Camera propose d’automatiser cela…

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Clone Camera propose 3 modes de prise de vue

Clone Camera propose 3 modes de prise de vue

A l’ouverture de l’appli, il convient de régler les paramètres de prise de vue. En effet, si l’on souhaite effectuer un « multi autoportrait », il faudra choisir le mode « Timer » qui permet de déterminer le temps avant la première photo, et l’intervalle entre deux prises de vue (20 secondes au maximum). Si l’on photographie une autre personne, le mode « Normal » conviendra parfaitement, voire « Stabilizer » si l’on n’a pas de pied (ce qui n’est pas recommandé).

L'outil de masquage manque d'ergonomie et de précision

L’outil de masquage manque d’ergonomie et de précision

Une fois les photos prises (4 en mode automatique et entre 2 et 4 en mode « manuel »), il faut dessiner le cache sur chacune des photos indiquant la partie à conserver. La première photo sert de base, donc les autres éléments viendront se coller par-dessus. Pour dessiner, l’ergonomie nécessite un temps d’adaptation : le pincement permet de zoomer, mais pour dessiner, il faut tout d’abord maintenir le doigt ou le stylet immobile sur l’image, puis dessiner le masque. Etrange choix… L’interface n’offre en revanche pas d’outil gomme [Limitation levée avec la version 1.2], mais une annulation des étapes ou une suppression du masque . On peut aussi désactiver une image à l’aide de l’icône en forme de poubelle. ATTENTION : Cette interface a été complètement revue avec la version 2.0 !

Il faut éviter que les personnes soient en contact, car le montage devient alors impossible

Le résultat souffre d'une résolution un peu faible

Le résultat s’obtient facilement

Une fois les masques dessinés, il suffit d’appuyer sur la flèche pour passer au montage. Et là, mieux vaut ne pas s’être trompé puisqu’il est impossible de revenir en arrière ! [Limitation levée avec la version 1.2]  Si l’un des masques cache une partie de l’image de façon involontaire, la seule solution est de tout reprendre à zéro et de perdre l’ensemble de ses clichés… C’est un peu désespérant, surtout quand on débute ! On comprend rapidement qu’il faut à tout prix éviter que les personnes soient en contact, car le montage devient alors presque impossible à effectuer. [Là encore, la version 2.0 améliore très nettement cette fonctions, en offrant notamment la possibilité d’obtenir un aperçu et de changer l’ordre des clichés].

Les filtres, nombreux, ont tendance à être trop prononcés

Les filtres, nombreux, ont tendance à être trop prononcés

Si le montage est satisfaisant, on peut alors l’enregistrer dans sa pellicule, à une résolution « optimisée » vraiment de 1200×900 pixels, ce qui permet une impression de 20×10 cm, ou en pleine résolution (option accessible dans le « menu » de la page d’accueil). Il est également possible de partager le montage sur Facebook, Flickr, Twitter, Instagram ou par mail. Il est aussi possible d’appliquer au préalable l’un des 27 filtres, mais ces derniers ont tendance à être un peu agressifs. On pourra enfin recadrer l’image (librement ou selon l’un des 4 rapports proposés). L’ajout de texte est plutôt efficace avec de nombreuses polices.

En quelques mots : pratique et amusante, Clone Camera n’en demeure pas moins limitée lorsque l’on souhaite créer des montages plus complexes.

Mise à jour du 20/11/2012 : La version 1.2 corrige deux des principaux défaut, soit l’absence de gomme et l’impossibilité de redéfinir les masques.

Mise à jour du 20/07/2013 : La version 2.0 améliore nettement la prise en main, en offrant un outil de masque plus simple, en permettant de prendre une trentaine de photos et de n’en retenir que 6 (8 sur iPad), et en ajoutant une vingtaine de filtres.

Up On apprécie Down On regrette
  • Le tout-en-un
  • Les nombreux filtres
  • La rapidité
  • Les filtres trop marqués

Configuration : iPhone, iPod Touch, iPad sous iOS 5.0 ou supérieur

Lien sur l'App Store : Clone Camera Pro (1.99EUR)