Decim8Trouver une idée innovante en termes d’altération de clichés tient de la gageüre tant les applis dédiées sont légion sur l’App Store. C’est pourtant le tour de force réalisé par Decim8 dont le développeur n’aurait pas imaginé le succès immédiat rencontré par sa création. L’explication est pourtant simple : simple et originale, Decim8 n’en propose pas moins des effets impressionnants et inédits, ouvrant  une nouvelle voie en matière de traitement de l’image.

Decim8 ne paie pourtant pas de mine, son menu d’accueil (esthétiquement réussi) permettant d’accéder soit aux réglages, soit au traitement de l’image proprement dit. Ce dernier ouvre un mode de prise de vue occupant tout l’écran, aux coins duquel apparaissent différentes options supplémentaires : choix des filtres aléatoires, retour au menu d’accueil, et – bien que n’ayant d »effet que sur l’iPhone 4 – choix de la caméra utilisée et gestion du flash (automatique, allumé ou éteint).

 
 

 

Decim8

Une interface aérée et ergonomique

Pour prendre une photo, il suffit alors de toucher l’écran. L’image originale sera sauvegardée dans la pellicule de l’iPhone (une excellente chose que nombre d’appareils de remplacement oublient de proposer, malheureusement), puis l’image retouché s’affichera après quatre ou cinq secondes de traitement. Et c’est la surprise totale qui attend le photographe…

 

 

 
 

 

Decim8

C'est là que l'on choisira les effets que l'on souhaite voir appliqués à ses clichés

En effet, selon les choix effectués dans le menu d’options (outre la résolution de sortie, de 192×256 à la résolution originale), on peut obtenir un cliché quasiment intouché comme une véritable bouillie de pixels, si l’on coche l’ensemble des 7 propositions !

 

De plus, s’il est possible de sélectionner les effets désirés, il est également permis d’en modifier l’ordre d’application, pour obtenir de nouvelles variations… Avec 7 effets possibles, on peut appliquer plus de 40.000 combinaisons ! De quoi perdre la tête, voire se laisser guider par l’appli en activant le choix de filtres aléatoires. Cette dernière solution permet en effet de découvrir des associations inédites et, en se rendant ensuite dans le menu, d’en connaître la combinaison, pour la réutiliser ultérieurement.

 

 

Decim8

Les effets choisis aléatoirement ajoutent encore à l'imprévisibilité du traitement

On se dit, d’ailleurs, qu’une option pour sauvegarder ces combinaisons d’effets permettrait de gagner du temps, et éviterait également que l’on en oublie certains. D’autant plus qu’avec des noms – certes prometteurs – tels Graboïd, Chip13th, Veth ou 2600++, la mémoire risque d’être mise à très rude épreuve !

Enfin, quel dommage que Decim8 ouvre ses clichés aux autres appli, en sauvegardant l’image non traitée, mais s’interdit de puiser dans la pellicule : la richesse de l’appli nécessite que l’on puisse intensément tester les différents réglage, ce qui n’est pas aisé ici…

En quelques mots : Follement originale, Decim8 donne également accès à d’innombrables possibilités de destruction de l’image, changeant des effets lomo dont se satisfont trop de développeurs aujourd’hui. Avec quelques améliorations, elle pourrait devenir incontournable.

MAJ du 01/03/2012 : La version 3.0 ajoute 5 effets, améliore l’ergonomie générale, gère les préset et affiche des vignettes de prévisualisation.

 

Lien sur l’App Store : Decim8 (0,79€)

 

(c) icommephoto.com