Fast CameraLes appareils photo pour iPhone ont tendance à mettre en avant la qualité de leurs filtres ou le nombre de leurs réglages, oubliant souvent que la vitesse est aussi un argument de poids. QuickPix régnait sans partage, du moins jusqu’à l’arrivée de Fast Camera, dont le nom est tout un programme.

Si le principe de Fast Camera est de prendre des photos en rafale, l’appli va au-delà de ce principe simpliste, comme nous allons le voir. Premier excellent point : la prise de photo débute au lancement de l’appli (un choix laissé à l’utilisateur, comme nous le verrons) et la première photo est capturée 4 secondes seulement après l’appui sur l’icône de l’appli, ce qui est un excellent résultat, sur iPhone 4, et un peu plus de 5 secondes sur 3GS.

Fast Camera

Très rapide, Fast Camera n’en propose pas moins tous les réglages avancés

Dès qu’elle entre en action, Fast Camera affiche une interface assez classique, organisée autour de deux bandeaux de fonctions. En haut, on accède ainsi aux réglages, aux options, au choix de la caméra et à l’activation du flash. En bas, on voit le nombre de clichés pris et mémorisés (mais pas enregistrés dans la pellicule), auxquels on peut accéder à l’aide du bouton central. A droite, enfin, le bouton pour lancer et arrêter la session. On aurait aimé avoir la possibilité de choisir le déclenchement du mode rafale en maintenant le doigt appuyé sur le bouton déclencheur. Cela se traduit par un défilement des chiffres en bas à gauche, tant qu’on n’a pas appuyé sur le bouton stop. Et quelle vitesse !

Fast Camera capture 21 photos HD en 10 secondes !

FastCamera

Le mode rafale, mortel, avant l’enregistrement des clichés souhaités

Qu’on en juge plutôt : en appuyant sur le bouton Review, on accède à la « pellicule interne » de l’appli, et l’on constate que Fast Camera capture plus de 2 photos par seconde (21 photos en 10 secondes). On est vraiment au-delà des performances connues jusqu’à présent avec les autres applis du genre, plafonnant généralement à 13 ou 14 photos en 10 secondes. Et, bien sûr, on est en HD, et pas en mode vidéo. Autant dire que l’algorithme mis en œuvre est vraiment décoiffant. Rien qu’avec de telles performances, Fast Camera s’impose comme un incontournable, mais ne s’arrête pas pour autant là.

L’appli est capable de stocker plus de 200 photos en mémoire

FastCamera

L’affichage plein écran permet de vérifier la qualité de la mise au point

En effet, une fois dans en mode « Review », on peut sélectionner une ou plusieurs vignettes (ou toutes d’un coup) que l’on pourra alors afficher en plein écran, effacer ou enregistrer. Le mode plein écran permet de zoomer dans l’image, pour vérifier que le point était correctement effectué. On peut naviguer d’un cliché à l’autre en glissant le doigt sur l’écran, ou en utilisant les flèches en bas. Il est possible également de désélectionner l’image affichée, ou d’enregistrer/effacer (l’appli demande si l’on souhaite appliquer la fonction à toutes les photos sélectionnées ou seulement à celle qui est affichée). On peut ainsi très facilement choisir le meilleur moment d’une séquence, sans engorger la pellicule d’un torrent de photos inutilisables. D’ailleurs, l’appli montre une autre de ses forces : elle est capable de stocker plus de 200 photos en mémoire au prix d’un calcul un peu long, certes, mais sans planter ! De toute façon, l’idée n’est pas ici de capturer au kilomètre des séquences infinies, mais plutôt d’immortaliser l’instant t… Même si l’appli sait tirer parti de cette capacité de stockage étonnante. Autre excellent point : lorsque l’on se trouve en mode Preview, on peut revenir à la prise de vue en touchant le bouton « Resume », pour parfaire sa sélection ultérieurement.

Fast Camera peut également faire office d’appareil photo Time Lapse

FastCamera

Les options, complètes, rendent l’appli très flexible

L’écran de réglage permet de choisir la résolution de l’appareil (VGA ou pleine résolution), la caméra par défaut, le choix de la mise au point manuelle (pour afficher les curseurs de mise au point, d’exposition et de balance des blancs, verrouillables indépendamment), le déclenchement au lancement de l’appli, le délai entre les prises de vue (de 0 secondes à 10 minutes), le retardateur (de 3 à 30 secondes) et la taille des vignettes affichées. On comprend, alors, que Fast Camera peut également faire office d’appareil photo Time Lapse, surtout que l’écran d’options permet d’activer le mode vidéo (pour 79 centimes en IAP) permettant d’exporter ses clichés sous forme de séquence !

En quelques mots : puissant, extraordinairement rapide, souple et stable, Fast Camera ne souffre réellement d’aucun défaut. A posséder !


+ On apprécie

– On regrette
  • La vitesse extraordinaire
  • La lancement ultrarapide
  • La possibilité de choisir les photos
  • L’interface très souple
  • La configuration peu gourmande
  • Pas de rafale en maintenant le doigt sur le déclencheur

Configuration : iPhone, iPod Touch et iPad sous iOS 4.0

Lien sur l'App Store : Fast Camera (4.99EUR)