FiLMiC ProDéveloppée par des professionnels du cinéma, eux-mêmes réalisateurs, FiLMiC Pro a tout d’une grande, et devrait ravir quiconque recherche une appli de qualité à la hauteur des capacités étonnantes de l’iPhone (4 en particulier) en matière de production vidéo.

On connaissait déjà quelques applis remarquables dans ce domaine, qu’il s’agisse d’un tout-en-un comme Almost DSLR ou d’un outil plus pointu et redoutablement efficace comme CamLock, mais voici qu’avec FiLMiC Pro, on entre de plain-pied dans le monde de la vidéo pro sur iPhone.

FiLMiC Pro

Une interface à l’ergonomie éprouvée

A l’ouverture, FiLMiC Pro affiche une interface épurée qui donne immédiatement accès aux fonctions les plus utiles pour produire une vidéo de qualité. Si les icônes peuvent dérouter ceux qui ne sont pas habitués à ce type d’application, un simple appui sur le « i » au centre de la barre d’outils donne accès à l’aide en ligne, décrivant notamment l’ensemble des fonctions principales.

En bas à gauche se trouvent les trois verrous classiques : mise au point, exposition et balance des blancs. On notera cependant un bug sur iPhone 3GS, inhérent à l’appareil lui-même et qui empêche de verrouiller l’exposition avant de lancer l’enregistrement. Pour être plus précis, on peut toucher l’icône de verrouillage, mais le réglage ne sera pas pris en compte quand on lancera l’enregistrement. C’est pour cette raison que CamLock interdisait ce verrouillage avant le lancement de l’enregistrement en attendant une correction de l’iOS… Bref, ici, rien à reprocher aux développeurs qui ne peuvent pas dépasser les capacités de la machine (du moins, pas facilement, si l’on en croit l’expertise évidente des développeurs de ces deux applis concurrentes).

on se prendrait presque pour un Scorsese en herbe quand on tient FiLMiC Pro entre ses mains !

FiLMiC Pro

Les paramètres, nombreux, couvrent toutes les attentes

Un petit tour dans les réglages permet de voir ce que l’appli a réellement dans le ventre. Les paramètres principaux permettent de définir la résolution (480×360, 640×480 sur iPhone 3GS et jusqu’à 1280×720 sur iPhone 4), le nombre d’images seconde (de 1 à 30), la durée de l’affichage des barres de couleur du standard de la SMPTE (Society of Motion Pictures and Television Engineers) servant à l’étalonnage (de 0 à 15 secondes) pour déterminer l’altération de la vidéo reçue ou pour régler correctement le moniteur, et pour terminer, la configuration du Clap.

On trouve ensuite le second groupe de paramètres : affichage de la grille pour la règle de composition des tiers, un guide de cadrage (4:3, 16:9 ou 2.35:1), un vumètre et la méthode de réglage de l’exposition et de la mise au point. Concernant le format, il est à noter qu’il ne s’agit que d’une indication, la vidéo produite étant celle affichée à l’écran (soit 4:3, pour l’iPhone 3GS, et 16:9 pour l’iPhone 4 en mode HD. Il existe enfin trois méthodes de mise au point et d’exposition : Aucun, 1 ou 2 réticules. En mode « sans réticule », la mise au point s’effectue au centre de l’image, et l’exposition en fonction de l’ensemble de l’écran. En mode « 1 réticule », le plus classique, tout est calculé à partir d’un point précis de l’écran. Enfin, en mode « 2 réticules », on peut définir précisément et librement ces deux paramètres primordiaux.

FiLMiC Pro

Le clap est un modèle du genre !

Il faut se pencher plus précisément sur le clap, car ce dernier contient toutes les informations « officielles » : Titre du film, numéro de la scène, de la prise et de la caméra, noms du réalisateur et du directeur de la photo, date, présence ou non d’une source audio externe (avec présence du son dit « 2-pop » à 1khz) et compte à rebours. On est ravi de trouver une telle richesse, et l’on se prendrait presque pour un Scorsese en herbe quand on tient FiLMiC Pro entre ses mains !

FiLMiC Pro

Les possibilités de partage sont nombreuses

Une fois ses prises effectuées, et quand le montage est en vue, il faut passer par le transfert des « dailies » vers la pellicule, ou le postage sur YouTube, Vimeo Plus, Dropbox, Facebook ou un serveur FTP. On regrette, pour l’occasion, qu’aucun partage par WiFi ne soit prévu (cela dit, il existe d’excellentes solutions pratiques, à l’image de Photo Transfer !).

En quelques mots : ayant bénéficié d’une attention toute particulière de la part de ses développeurs, FiLMiC Pro offre tous les outils professionnels que l’on peut espérer sur un iPhone, pour en faire la caméra la mieux adaptée à un usage avancé, en offrant une interface accessible de surcroit au plus grand nombre.

Lien sur l'App Store : FiLMiC Pro (9.99EUR)