FlickStackr for FlickrSi vous utilisez intensivement Flickr pour présenter vos photos et suivre les productions de vos artistes préférés, nul doute que FlickStackr vous séduira grâce à ses fonctions spécifiques, dont la navigation hors ligne, la création de piles de photos et l’édition des données…

Attention, FlickStackr est une « usine à gaz », mais comme toute appli complexe a priori, elle offre une puissance peu commune qu’il serait dommage de négliger si l’on est utilisateur courant de Flickr.

FlickStackr for Flickr

L'accueil est un peu intimidant...

Quand on entre dans l’appli, une page de menu nous accueille, affichant l’ensemble des services offerts qui semble (et ils le sont) des plus fourni. Le premier permet d’accéder à l’ensemble de son compte (flux, albums, tags, favoris, contacts…). Activité récente permet de prendre connaissance des événements liés à ses photos (commentaires, ajouts dans les favoris). On peut ensuite prendre connaissance des photos postées par ses contacts, accéder aux différents groupes auxquels on est inscrits, explorer l’ensemble des photos de Flickr par date, rechercher des photos selon de nombreux critères. Enfin, il sera possible d’accéder à ses « stacks » et uploader des photos sur Flickr. On apprécie que l’appli soit entièrement traduite en français, mais cela peut parfois poser problème lorsque des termes propres à Flickr sont eux aussi traduits (les Galleries deviennent ainsi des Expos, et les Sets des Albums). De plus, l’aide en ligne, très complète, claire et pratique est uniquement en anglais.

Au cœur de FlickStackr se trouvent donc les « stacks », sortes de « super favoris »

FlickStackr for Flickr

Les Stacks sont des dossiers de raccourcis

Au cœur de FlickStackr se trouvent donc les « stacks », des ensembles de photos qui permettent d’organiser librement sa navigation. On trouve trois types de stacks : photos, listes et personnes. Les photos sont donc des clichés ajoutés au fil de ses navigations sur Flickr, sorte de « super favoris » accessibles ici. Les listes sont en fait des flux ou des ensembles de photos ajoutés à la volée (pour suivre donc directement l’actualité d’un ensemble de photos précis). Pour finir, les personnes sont des contacts auxquels on souhaite ainsi accéder plus rapidement. Les fonctions accessibles dans ces stacks sont les mêmes que dans le reste de l’appli et on les considérera donc plutôt comme des raccourcis personnalisés très pratiques. Mais ces trois-là ne sont que les stacks par défaut…

FlickStackr for Flickr

Les stacks peuvent permettre d'accéder à ses photos hors-ligne

Dans le menu Stack, il est en effet possible d’en créer de nouveaux, en utilisant le bouton « + » de la barre de menu. Là, on peut choisir le type (photo, liste ou personne), définir si ce stack sera utilisé par défaut, et surtout s’il sera accessible hors-ligne. Dans ce cas, les photos ajoutées seront enregistrées dans le cache de l’appli et l’on pourra les afficher même lorsque l’on n’est pas connecté à Internet. Dommage que l’on ne puisse pas choisir le stack de destination, les photos, listes ou personnes seront ajoutées au stack par défaut. Si l’on souhaite les placer ailleurs, il faudra accéder au stack par défaut, sélectionner la ou les photos et leur attribuer un autre stack…

FlickStackr for Flickr

Les photos sont accessibles dans le moindre détail

Lorsque l’on accède à la photo d’un album, elle s’affiche en plein écran, accompagnée d’une barre de menu en haut de l’écran permettant de revenir à l’accueil, de marquer la photo dans ses favoris, de l’ajouter dans un stack, d’accéder à différentes fonctions (ouverture de la photo dans le navigateur, enregistrement si c’est autorisé, partage par e-mail ou par Facebook ou Twitter, lancement du diaporama, accès aux photos de l’auteur) et enfin affichage des informations détaillées. Ces dernières sont organisées selon différents onglets : légende photo, commentaires, favoris, tags, exif, géolocalisation, albums (sets), groupes et expos (les galeries de Flickr permettant d’exposer jusqu’à 18 photos de ses contacts).

après avoir uploadé des photos, il est possible d’en modifier les données

FlickStackr for Flickr

FlickStackr for Flickr permet de modifier tags, titre, géolocalisation...

Si FlickStackr est idéale pour naviguer parmi les photos du site, elle est aussi très douée pour organiser son propre travail. En effet, après avoir uploadé des photos sur Fickr (en utilisant cette appli ou une autre, comme Instagram, par exemple), il est possible d’en modifier ici les données : titre, légende, tags, albums, groupes, géolocalisation, sécurité et taille (restriction d’accès, de commentaire et de notifications et tags à tous, à la famille ou aux amis), date (date et heure de prise de vue et de téléchargement) et pour finir rotation. Le plus intéressant ici est que l’on peut modifier ces données par lot, en sélectionnant simplement plusieurs photos à éditer (à l’image, donc, de ce que peut proposer Promotr, mais sans l’automatisation qu’offre cette dernière).

En quelques mots : album photo dédié à Flickr très complet au risque de sembler complexe, FlickStackr est un outil bien utile à défaut d’être révolutionnaire.


+ On apprécie

– On regrette
  • La navigation fluide
  • La possibilité de l’accès hors-ligne
  • La gestion des données par lot
  • La localisation en français
  • L’impossibilité d’ajouter des éléments dans un autre stack que celui par défaut

Configuration : iPhone, iPod Touch, iPad sous iOS 4.0 ou supérieur.

Lien sur l’App Store : FlickStackr for Flickr (1,59€)

(c) icommephoto.com