Fotor HDROn pensait avoir fait le tour de la question des photos HDR sur iPhone, mais voici qu’un éditeur spécialiste de la question, Everimaging, nous propose un nouvel outil, qui s’avère excellent dans certaines conditions… et bien moins dans d’autres !

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOffNoteOff

Pas facile de proposer aujourd’hui un appareil photo HDR pour iPhone, tant la concurrence est rude. Everimaging en sait quelque chose dont le talent a été utilisé pour développer des applis de ce genre pour le compte d’éditeurs tiers ! Après nous avoir proposé une iCamera HDR très réussie – mais aujourd’hui indisponible -, le développeur nous offre une nouvelle vision de l’exercice, même si cela ne satisfera pas tout le monde.

Fotor HDR

Fotor HDR propose la prise de vue au format carré

On découvre d’emblée une différence notable par rapport aux concurrents : l’appareil photo ne propose pas de mode manuel avec deux ou trois points de repère à placer à l’écran. Au contraire, on trouve un « simple » indicateur de mise au point et d’exposition, apparaissant lorsque l’on touche l’écran, et indiquant la zone à privilégier dans le cas d’une trop grande plage d’exposition. Si l’on ne touche à rien, c’est l’appli qui prendre en charge la valeur médiane.

En haut, deux boutons permettent d’activer ou non la grille de composition, et de passer en format carré. En bas, on accède à la bibliothèque des projets et aux réglages. Quant au bouton de déclenchement, il peut être réglé sur deux positions : soit prise de vue et traitement immédiat, soit prise et de vue et traitement ultérieur. Ce dernier mode est idéal lorsque l’on souhaite prendre plusieurs photos, et ne s’occuper des réglages HDR que plus tard. Pour cela, il suffit de le faire glisser d’une position à l’autre.

Fotor HDR

Un peu plus d’un seconde pour capturer son sujet, même en mouvement

Une fois que l’on a appuyé sur le bouton, on est stupéfait : les deux clichés sont pris très rapidement, à la manière de HDR Fusion, mais avec une phase de détection des variations de luminosité tout simplement étonnante. Entre le moment où l’on appuie sur le bouton et la fin des deux prises de vue, il ne s’écoule guère plus d’une seconde et demie ! On pourrait trouver cela très anecdotique, puisque la technique du HDR est réservée aux sujets fixes, sauf que Fotor HDR a un autre atout à faire valoir : un algorithme de suppression des fantômes extraordinaire, tout simplement, soit une version poussée de HDR+ Camera

Fotor HDR

Fotor HDR est la seule appli à corriger efficacement les effets « fantômes »

On le voit ci-dessus, avec le personnage en mouvement, seul Fotor HDR parvient à produire une image sans « fantôme », en détectant de façon étonnante les parties à supprimer, sans jamais se tromper. Certes, Pro HDR s’en sort le mieux, mais sans atteindre le résultat de Fotor HDR. On regrette, cependant, que si Fotor HDR est capable d’exporter les deux prises de vue pour les traiter dans une autre appli, elle n’autorise pas l’importation de clichés depuis la pellicule…

Fotor HDR

Attention aux situations extrêmes qui peuvent perturber l’algorithme !

Puisque l’on en est à parler des regrets, soulignons tout de même de gros soucis : ainsi, dans certaines conditions, Fotor HDR se prend les pieds dans le tapis, comme on le voit ci-dessus. A gauche, l’image produite contient des aberrations chromatiques irrattrapables, et à droite, un alignement totalement délirant. L’algorithme est donc capable de belles choses, mais convient assez mal aux photos de portrait en intérieur, et supporte mal est trop fortes variations de luminosité.

Fotor HDR

La correction de la chromie est quasi indispensable…

Lorsque l’on utilise Fotor HDR dans des conditions moins extrêmes, il faut admettre qu’elle donne satisfaction, malgré une tendance à souligner les contrastes locaux qui la rapproche plus d’une appli de tone mapping comme Dynamic Light ou Dramatic HDR, mais en jouant sur les curseurs de réglage de luminosité et de contraste, ainsi que sur les 9 filtres, on peut obtenir des résultats naturels ou plus extrêmes.

Fotor HDR

Fotor HDR vs Pro HDR, l’un des ténors du genre

A titre d’exemple, vous trouverez ci-dessus des comparatifs obtenus avec Fotor HDR et Pro HDR, avec ou sans filtre. Comme vous le voyez, Fotor ne démérite pas, même si Pro HDR arrive à capturer plus de détails en jouant plus finement avec la plage de luminosité. Pour faire simple, Fotor HDR favorise la rapidité et la précision d’alignement quand Pro HDR table sur un sujet parfaitement fixe pour offrir un résultat très précis.

Fotor HDR

Quelques exemples (cliquez pour lancer l’animation)

Ci-dessus, vous trouverez d’autres exemples obtenus avec Fotor HDR, pour vous donner une idée du type de résultats à attendre. Espérons qu’Everimaging nous proposera rapidement une mise à jour corrigeant les aberrations, car cette appli dispose d’atouts majeurs à faire valoir !

En quelques mots : incroyable dans sa gestion du mouvement, Fotor HDR peut tomber à côté dans certaines situations.

UpOn apprécie DownOn regrette
  • La rapidité générale
  • L’excellent traitement des objets en mouvement
  • Les filtres proposés
  • Les résultats parfois catastrophiques
  • L’impossibilité de régler les filtres
  • L’impossibilité d’importer des photos
  • Un tone mapping trop marqué

 

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Fotor HDR - MultiStyle HDR Camera (1.99EUR)