FotorCet appareil photo d’Everimaging intègre de très nombreuses fonctions autour de l’appareil photo, avec des fonctions de retouche, de flou façon Tiltshift, d’effet color splash, de prise de vue HDR et même de collage ! Mais à trop vouloir proposer de fonction, Fotor aboutit à une usine à gaz qui ferait presque oublier l’appareil photo, plutôt réussi.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

L’idée de Fotor est donc de devenir une sorte de couteau suisse de la photo en proposant des fonctions souvent proposées dans des applis spécialisées, soit un « Camera++ ».

L'accueil de Fotor peut s'avérer déroutant

L’accueil de Fotor peut s’avérer déroutant

Fotor nous accueille donc avec un menu en forme d’étagère où se trouvent les accès aux différentes fonctions principales.

Les options de l'appareil photo de Fotor

Les options de l’appareil photo de Fotor

Commençons logiquement par la fonction centrale : l’appareil photo. Son interface, très réussie, permet d’accéder à l’ensemble des paramètres à  l’aide de l’icône en forme de rouage à droite du bouton déclencheur. Lorsqu’on appuie dessus, apparaît une ronde d’icônes au centre de l’écran permettant de choisir le mode de prise de vue (classique, rafale, stabilisateur, retardateur, HDR) et d’affichage (grille de composition, zoom).

Dommage qu’il faille souligner certains choix malheureux. Ainsi, le mode HDR ne pourra enregistrer des photos qu’à la résolution maximale de 4 Mpx (environ 1650x2210px sur iPhone 4). Le mode rafale, quant à lui, est à oublier avec une résolution inexploitable de 640x480px…

Le mode « antifantôme » rend la fonction HDR bien plus utilisable qu’elle n’a jamais été

Le HDR et sa fonction antifantôme inédite

Le HDR et sa fonction antifantôme inédite

L'image HDR obtenue avec FotorL'image surexposéeL'image sous-exposée (la femme s'est déplacée)Notez le "fantôme" généré par TrueHDR...

Parlons plus précisément de la fonction HDR. Certes, la résolution est perfectible, mais la fonction dispose d’une option inédite et formidable : le mode « antifantôme ». Ce dernier permet d’analyser finement les deux photos d’exposition différente pour réduire les artefacts liés à des éléments en mouvement. Ainsi, sur l’exemple ci-dessus (cliquez sur la photo pour accéder aux différentes étapes), on voit que la maman et la poussette ne sont pas doublées, alors qu’elles sont à des positions différentes sur les images non traitées, chose que ne savent pas faire les autres appareils HDR de l’App Store. C’est un vrai tour de force qui rend la fonction HDR bien plus utilisable qu’elle n’a jamais été ! D’autant plus que le rendu est effectué plutôt rapidement (et bien plus vite que celui de l’excellente TrueHDR).

L'album de Fotor

L’album de Fotor

Fotor affiche toutes les informations des photos

L’album est accessible depuis l’accueil de l’appli ou à partir de l’appareil photo et permet d’obtenir l’ensemble des informations de chaque image. C’est là également que l’on pourra importer ou exporter des photos, les effacer (le tout une à une ou par lot) ou les éditer.On remarque également que les photos HDR sont toujours accompagnées de leurs versions non traitées, ce qui permet de les exporter vers d’autres applis. Lorsque l’on sélectionne « Process » dans l’album, pour entrer en mode d’édition, on accède de fait aux différentes fonctions du menu d’accueil : effets et bordures, retouche et recadrage, tiltshift, amélioration automatique et color splash. Passons ces fonctions en revue…

Le menu FX&Frame permet d’accéder à 63 filtres classés en six catégories

Fotor contient plus de 60 filtres

Fotor contient plus de 60 filtres

Le menu FX&Frame permet d’accéder à un ensemble de 25 bordures très réussies, mais surtout de 63 filtres classés en six catégories (classic, analog, lomo, b&w, art et vintage). Chacun des filtres peut être appliqué avec une intensité variable et la plupart d’entre eux sont vraiment très bien conçus. Certes, l’ensemble s’adresse une fois encore au grand public, mais pourra cependant être utilisé à l’occasion même par les utilisateurs chevronnés.

L'effet Tiltshift de Fotor

L’effet Tiltshift de Fotor

La fonction tiltshift se décline en quatre variations sans pour autant dépayser. En réalité, il s’agit des choix de forme de flou : circulaire (deux versions, selon le diamètre par défaut) et linéaire (horizontal ou vertical, mais l’angle est modifiable sans problème). L’intensité du flou est choisie à l’aide de pseudo ouvertures allant de f/1/16 à f/2.8. L’effet, très classique, est donc très bien mis en œuvre.

Fotor contient même une fonction Color Splash !

Fotor contient même une fonction Color Splash !

La fonction Color Splash ne déroge pas à la règle, avec un choix du pinceau totalement paramétrable (diamètre, transparence, contour progressif). On peut également choisir de voir le résultat ou d’afficher un masque rouge. On est étonné de trouver cette fonction aussi bien intégrée, quand tant d’applis dédiées s’avèrent décevantes !

Signalons, pour finir, que la fonction collage permet de créer de diptyques contenant jusqu’à 9 photos, mais aussi des collages libres sur des fonds variables (24 modèles) ou des bandes façon photomaton. Un quasi-sans-faute, donc.

En quelques mots : Intégrant toutes les fonctions que l’on peut demander à un appareil photo, Fotor devrait ravir ceux qui cherchent une solution tout-en-un, ainsi que ceux qui aiment les photos HDR, ce mode étant parfait ici, en dépit d’une résolution plus réduite.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les nombreuses fonctions proposées
  • Les filtres non destructifs et paramétrables
  • Le HDR étonnant
  • La configuration nécessaire
  • La résolution réduite des modes HDR et rafale

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 4.3 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Fotor Photo Editor & Appareil Photo - Collage Maker, Effects, Filters, Texte Image et Montage Photo (gratuite)