GramaticaLogoQuand on passe du temps sur le réseau numéro de partage photo sur mobile, on se rend vite compte de ses lacunes. Instagram a en effet pris de mauvaises habitudes, qu’il n’a pas pu ou pas su corriger avec le temps. Nombre d’applis tierces ont essayé de prendre le relai, mais aucune n’a su offrir une expérience aussi naturelle que celle proposée par Gramatica.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Gramatica

Gramatica entend améliorer nettement l’expérience Instagram

Tout comme Instagram, Gramatica s’ouvre sur un flux de photos, affichant cela dit non pas les dernières photos à découvrir, mais les derniers posts de ses amis. Car Gramatica n’est pas l’endroit où vous découvrirez et partagerez de nouvelles photos (pour le partage, il faut de toute façon passer par Instagram qui n’autorise pas à d’autres applis de poster sur le réseau). Le principe de Gramatica est de gérer les interactions avec les autres utilisateurs de façon plus fluide et ergonomique.

Gramatica

Le zoom, l’un des points forts de l’appli

Si une photo attire le regard dans le flux, il suffit de double taper pour ajouter un like (rien de nouveau ici, et c’est tant mieux), mais on peut aussi taper une fois dessus pour l’isoler, et à partir de là, zoomer d’un geste de pincement qui fait si cruellement défaut dans l’appli officielle !

Gramatica

Gramatica tire parti des possibilités offertes par les gestes

Mais ce n’est pas tout, bien sûr. En touchant une photo de deux doigts, on fait apparaître quatre icônes, une sur chaque bord, indiquant la direction vers laquelle faire glisser la photo pour accéder à de nouvelles fonctions. A gauche, se trouve l’accès à la carte si la photo est géolocalisée, en haut la liste des personnes qui ont aimé la photo, en bas les commentaires et, à droite, les filtres, sur lesquels nous reviendrons plus tard.

Gramatica

Dommage que la gestion des commentaires soit encore perfectible

Les commentaires sont eux-mêmes bien pratiques, même si la gestion des noms fait un choix maladroit. En effet, après avoir tapé un @, il suffit de toucher un nom dans liste des commentaires pour l’ajouter et ainsi dédicacer facilement sa réponse, mais si la liste des commentaires est vide et que l’on souhaite interpeler un utilisateur, il faut taper son nom, aucune liste n’apparaissant au contraire d’Instagram… De même, on regrette que Gramatica ne regroupe pas les derniers messages dans une même page, pour suivre ces activités sociales plus facilement, se contentant de colorer en bleu les bulles pour indiquer la présence de nouveaux messages.

Gramatica

L’appli gère les filtrage des photos à partir des tags

On peut, comme on l’a vu, filtrer les photos pour empêcher l’affichage d’une photo ou de l’ensemble des clichés postés par un utilisateur (mais dans ce cas, pourquoi ne pas annuler son abonnement ?). Plus utile, on peut depuis la version 1.1 empêcher l’affichage des vidéos. En tapant sur un tag, ou en utilisant la fonction de recherche, on peut accéder à l’ensemble des photos l’utilisant, et ainsi choisir de les masquer, pour supprimer par exemple les flux de concours, ou certains groupes d’utilisateurs pour les moins sociaux d’entre nous. On peut aussi ajouter le tag à une liste.

En quelques mots : améliorant nombre de points de l’interface d’Instagram, Gramatica devrait s’imposer auprès des accros du réseau.

Up On apprécie Down On regrette
  • Le zoom sur les photos
  • La gestion complète des likes et commentaires
  • Le système de filtre
  • L’interface idéale
  • La gestion multicompte
  • Pas d’aide à la saisie des noms d’utilisateur
  • Pas de suivi rapide des commentaires récents

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3 ou iPad sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : ()