GrungetasticLe grunge n’a pas dit son dernier mot et, après la récente arrivée de picfx (qui n’aura pas fait oublier Pic Grunger) c’est au tour de Grungetastic, appli des spécialistes des effets JixiPix, de faire son apparition sur l’App Store. Et pour faire de l’effet, Grungetastic en fait !

Grungetastic

L’interface est directement transposée de celle des Photo Artista

Le vieillissement artificiel de photos est une catégorie à part des applis d’effets sur iPhone, Pic Grunger étant jusqu’à présent la meilleure du genre. Mais voici que JixiPix, auquel on doit la très réussie collection d’applis d’effet graphique PhotoArtista ainsi qu’une première appli de vieillissement, VintageScene, nous propose Grungetastic.

Les habitués des applis de l’éditeur ne seront pas dépaysés par l’écran d’accueil, qui réuni l’ensemble des fonction en bas de l’écran, dans une suite d’icônes directement reprises des PhotoArtista. Rien de bien neuf a priori, mais cette simplicité cache en réalité une puissance insoupçonnable.

Grungetastic

Les effets sont classés selon trois catégories précises

Mais commençons par le plus simple, avec l’étape 1 étiquetée « Presets ». Elle affiche un menu proposant trois ensembles de préréglages : Pop Grunge, Bleach Grunge et Grunge. Le premier tend à donner des images très graphiques, avec des contrastes très forts et un sujet qui se retrouve réduit à ses grandes lignes. Le second préfère des tons plus légers, et des couleurs délavées et lumineuses. Le dernier met quant à lui l’accent sur les textures, vieillissant l’image sans trop altérer l’image originale. Si l’on hésite ou que l’on se sent d’humeur badine, on pourra générer un réglage aléatoire en touchant la paire de dés en haut à droite de l’image…

Grungetastic

Les paramètres varient selon le type de « grungification » choisi

Une fois son effet de vieillissement sélectionné, on reste libre, en utilisant l’icône Adjust, d’en modifier chacun des paramètres. Selon le type d’effet sélectionné, ces derniers seront différents. Ainsi, le « Pop Grunge » permet d’accéder aux paramètres Tones (la couleur des deux filtres appliqués à l’image), Threshold (seuil utilisé pour l’effet de postérisation jouant sur l’intensité du noir), Colors (le nombre de teintes composant l’image) et Smooth (la stylisation plus ou moins prononcée de l’image originale). « Bleach Grunge », plus simple, se décompose en Tone (un seul filtre), Threshold et Bleach. Enfin, « Grunge » se caractérise par Tone (1 filtre) et Threshold.

Grungetastic

Avec plus de 80 textures et 40 cadres, Grungetastic fait preuve d’une grande richesse

La troisième icône, « Grunge », permet de définir les deux calques de vieillissement qui seront appliqués à l’image (texture, couleur et transparence) ainsi que la bordure de la photo. On est étourdi devant le choix de textures dépassant les 80 modèles, et la quarantaine de bordures, qui permettent de créer une infinité de variations !

Cette infinité aurait de quoi démotiver tout utilisateur, mais c’est sans compter la parfaite gestion des préréglages, auxquels on peut ajouter et supprimer les siens, en parfaite liberté une fois de plus, en choisissant leur nom comme le permet FX Photo Studio, rien moins ! On en peut qu’applaudir la compétence des développeurs et leur sens de la richesse éditoriale.

En quelques mots : Mise à part une interface qui mériterait un coup de neuf, Grungetastic ne souffre d’aucun défaut majeur, vieillissant les clichés de façon aussi spectaculaire que précise et variée. La nouvelle référence dans le genre sans aucun doute, exigeant cependant un minimum d’investissement personnel pour donner tout son potentiel.

Lien sur l'App Store : Grungetastic (0.99EUR)