HandyPhotoLogoSi les applis de retouche s’inspirant de la référence Photoshop pullulent sur l’App Store, Handy Photo innove dans le genre en offrant des outils inédits, du moins ailleurs que chez Asva Soft, qui s’est fait une spécialité de la retouche presque magique…

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Effectivement, plutôt que de se concentrer sur des outils largement disponibles ailleurs (recadrage, accentuation, luminosité et contraste…), Handy Photo fait le choix de leur adjoindre des fonctions en partie disponibles dans des titres de l’éditeur, à savoir Touch Retouch, qui permet d’effacer des éléments d’une image, et AntiCrop, effectuant un « anti recadrage », en recréant à chaque fois la matière manquante automatiquement. Cela dit, le menu « Tone & Color » permet d’effectuer ces corrections (niveaux automatiques, luminosité, contraste, température, saturation, correction des ombres et des zones claires, accentuation), avec accès à un zoom rapide et puissant et une interface très simple (il suffit de faire glisser le doigt à l’écran pour que la correction s’effectue en temps réel).

Handy Photo

L’interface d’Handy Photo est aussi réussie qu’efficace

L’interface est à la fois esthétique et ergonomique, avec l’accès aux fonctions principales via une roue en haut à droite, et aux paramètres desdites fonctions via une seconde rouge, en bas à gauche. Les habitués des applis d’Adva Soft ne seront guère déroutés par trois des fonctions proposées : Magic Crop, Retouch et Clone Stamp.

Handy Photo

La fonction d’AntiCrop est très pratique pour les rotations

La première permet, à l’image d’AntiCrop, d’élargir le cadre de l’image, l’appli se chargeant de combler les « trous » en recopiant la matière avoisinante de façon intelligente. L’effet fonctionne évidemment mieux lorsque la matière est fine et régulière (sable, ciel, herbe…). Si cela peut sembler artificiel, l’outil est cependant idéal pour redresser légèrement une image sans avoir à la recadrer par la suite, ce qui est parfois impossible lorsque le sujet occupe une place trop importante dans l’image. Les options permettent de choisir le format du recadrage (portrait ou paysage), le rapport, et d’appliquer une rotation de 90°.

Handy Photo

La fonction Retouch, toujours aussi spectaculaire…

La seconde reprend le principe de l’excellente Touch Retouch : après avoir sélectionné une partie de l’image à supprimer (défaut, objet indésirable…) à l’aide du lasso ou du pinceau et de la gomme, il suffit de taper à l’extérieur de l’image pour que ladite sélection disparaisse avec un résultat souvent spectaculaire… Le recours au dernier outil, Clone Stamp, qui est un classique tampon (avec réglage du rayon et de l’opacité) permet de corriger les petites imperfections de façon assez fine. Bref, on n’est pas déçu de ce côté-là !

Handy Photo

Le détourage automatique fonctionne très bien

Mais c’est vraiment la fonction Move Me qui étonne le plus dans Handy Photo. L’idée de cette fonction consiste à découper une partie de l’image à l’aide d’un lasso ou du pinceau, et de déplacer la portion sélectionnée en remplissant la partie manquante comme le font Magic Crop et Retouch. L’intérêt du lasso est, comme on le voit ci-dessus, sa fonction de détection et d’optimisation des contours, qui fonctionne vraiment bien et ne nécessite que peu de corrections à l’aide du pinceau. A noter qu’il est également possible d’adoucir les bords lors du coller, pour une fusion plus naturelle encore…

Handy Photo

Le copier/coller magique en action !

On le voit sur l’image ci-dessus, il est facile une fois la partie d’image sélectionnée, de la dupliquer dans la photo originale. Chaque partie collée peut subir différentes opérations (symétrie, rotation, redimensionnement, transparence, saturation, contour progressif). On est étonné par la rapidité du traitement, surtout que l’appli est capable de gérer des photos de grande taille, jusqu’à 36 Mpx sur iPhone 5 !

Handy Photo

Il est même possible de copier un élément dans une autre photo !

Mais le plus fou reste à venir. En effet, plutôt que de gérer les calques, Handy Photo permet de copier la partie d’image sélectionnée dans une autre photo ! Les possibilités deviennent alors infinies. On pourra cependant adresser un reproche à l’appli dans le domaine : il n’y a pas de réelle gestion des calques. Lorsque l’on duplique un élément, il est fusionné une fois les corrections apportées, et l’on ne peut donc pas parler de calque proprement dit. Reste que la possibilité de jouer avec plusieurs fichiers est une solution simple et efficace, qui évite toute la complexité d’un PhotoForge 2 ou d’un Filterstorm, aussi puissantes ces applis soient-elles.

Handy Photo

A priori simples, les textures, filtres et bordures cachent bien des trésors

Pour finir, les filtres, textures et bordures sont présents, et n’ont pas à rougir de la concurrence. En effet, les filtres, au nombre de 23, sont variés et réussis, et entièrement paramétrables à l’aide d’un menu contextuel accessible en bas à gauche de l’écran. Il en va de même avec les sept familles de textures, parfois un rien farfelues (planches de bois, tissus…), mais totalement paramétrables là encore (forme, rotation, intensité, application à l’aide d’un gradient, couleur…). C’est réellement impressionnant ! Enfin, les huit bordures, choix toujours discutable, sont réalistes et là encore modifiables à l’envi (taille, couleur, position de la photo…). On applaudit une fois encore !

En quelques mots : offrant des outils étonnants pour la retouche d’image, Handy Photo est un incontournable venant parfaitement compléter les autres applis du genre.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les outils spectaculaires
  • L’intégration de Touch/Retouch et AntiCrop
  • L’historique complet
  • La prise en main parfaite
  • La gestion des calques destructive

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 4.3 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Handy Photo (2.99EUR)