HDR FXQuand les développeurs de l’excellente appli de filtres qbro, JellyBus, proposent un nouveau titre, cela donne HDR FX, appli de pseudo HDR offrant des fonctions inédites et un nombre de paramètres en faisant une incontournable du genre.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Comme toujours, tout commence après avoir chargé ou pris une photo depuis l’appli. Le menu d’accueil a cependant le bon goût d’ajouter une icône « i » ouvrant une aide très complète comprenant un manuel (en anglais) expliquant pas à pas toutes les fonctions, et une vidéo (téléchargée depuis YouTube) plus promotionnelle que didactique (et que nous avions déjà montrée dans la news consacrée à la sortie de l’appli). Première étape : l’appli propose éventuellement de recadrer l’image. On regrette qu’aucun format prédéfini ne soit proposé (on a cependant l’indication en temps réel de l’image résultante).

HDR FX

42 préréglages nous sont proposés

Après avoir analysé l’image, HDR FX affiche les vignettes de prévisualisation des très nombreux préréglages. Qu’on en juge plutôt : 14 dans la catégorie « Scenery », 14 dans « Sky » et 14 dans « Ground ». En tirant la page vers le bas, on réorganise automatiquement l’affichage par ordre de fréquence d’utilisation, ce qui rend l’appli de plus en plus efficace à mesure que l’on s’en sert. On note également que certains filtres portent une petite étoile : ils indiquent ceux que l’appli conseille après analyse de l’image. Les résultats sont très variés, et ne se contentent pas de corriger l’exposition : ils ajoutent de nombreuses corrections chromiques, comme nous allons le voir.

HDR FX

On peut utiliser HDR FX de façon simple et rapide…

Une fois son filtre sélectionné, on voit l’image s’afficher en gros plan, entourée de deux barres de menu. Celle du bas indique le nom du preset, et donne accès à des réglages avancés que nous verrons plus tard. Celle du haut regroupe les fonctions de base : comparaison avec l’image d’origine, modification des paramètres HDR de façon aléatoire (zones sombres, claires et intensité) sans modifier les paramètres de couleur, partage vers une appli tierce (mais pas Instagram) et enregistrement (résolution originale ou réduite). Attention : enregistrer l’image fait revenir au menu principal : impossible, donc d’effectuer plusieurs essais consécutivement pour les comparer plus tard.

HDR FX

… ou préférer entrer dans les détails !

En touchant le bouton « Edit Photo », on entre dans la boîte à outils plus poussée. Là, le menu du bas prend tout son intérêt, en ajoutant six nouvelles fonctions : HDR, effet de ciel, effet de terre, courbes RVB, textures et bordures.

La première fonction, HDR, permet de jouer sur trois paramètres : Highlight corrige les zones claires, Shadow éclaircit les zones sombres et Opacity règle l’intensité de l’effet HDR. On trouve, enfin, une icône en forme d’œil ouvert ou fermé, permettant d’activer l’accentuation des détails. Déplacer les curseurs modifie l’image en temps réel et permet de contrôler les paramètres avec une grande précision.

HDR FX

HDR FX sépare le traitement du ciel…

La fonction de traitement du ciel permet de choisir l’un des 8 filtres dédiés permettant de modifier de façon spectaculaire le cliché. Une barre horizontale permet de délimiter le ciel et la terre, et le curseur Opacity permet, une fois de plus, de régler l’intensité.

HDR FX peut rendre la mer plus bleue, l’automne plus rouge. C’en est presque magique !

HDR FX

… de celui du sol.

La fonction de traitement du sol applique le même genre de traitement à la partie inférieure de l’image, et peut rendre la mer plus bleue, l’automne plus rouge ou la nuit plus lumineuse. C’en est presque magique ! Là encore, 8 presets peuvent être réglés de façon fine et précise.

HDR FX

La gestion des courbes RVB, comme les pros.

Les courbes RVB sont également de la partie : on trouve la courbe générale et les trois associées à chaque couleur, ainsi qu’un bouton « B&W » permettant de créer une image monochrome. On peut librement ajouter des points aux courbes, et le bouton à gauche du curseur d’intensité permet de retrouver les valeurs du preset choisi.

HDR FX

5 textures seulement, c

Enfin, on peut choisir l’une des 5 textures proposées, dont on peut régler l’opacité. Un bouton, situé à droite de la liste des textures, permet d’appliquer une modification aléatoire aux textures pour varier les effets.

HDR FX

Les bordures manquent un peu de texture.

Ce sont enfin 11 bordures qui sont proposées, mais qui manquent cependant un peu de texture.

En quelques mots : Très puissante tout en restant très accessible, HDR FX est l’une des meilleures applis de pseudo HDR de l’App Store.


+ On apprécie

– On regrette
  • Le nombre de filtres
  • La séparation ciel/terre dans les effets
  • Les outils de retouche très complets
  • Les filtres « recommandés »
  • Trop peu de textures et bordures
  • Pas de gestion des préréglages personnels

Mise à jour du 26/04/2012 : La version 2.0 améliore l’appareil photo et permet d’ajouter un vignetage libre.

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3, iPad sous iOS 4.3 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : ()