iDarkroomOn ne peut pas dire que l’App Store manque d’applis d’effets, puisqu’il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses, toutes les envies et toutes les maîtrises techniques. Dans de telles conditions, il devient difficile aujourd’hui de proposer une appli du genre qui remporte tous les suffrages et s’avère à la hauteur de la compétition. C’est le pari fait par iDarkroom, un pari en partie relever.

Quand on la découvre, iDarkroom rappelle une autre appli récente du genre, Phototreats, avec deux bandeaux d’icônes bleutées sur fond gris anthracite du plus bel effet. Le menu supérieur donne accès aux options (enregistrement de la photo originale, sélection de la résolution de sortie, connexion à Twitter et Facebook) et la gestion des photos (chargement/sauvegarde).

iDarkroom

Des effets de cross processing convaincants

Le bas de l’écran donne accès aux différents types d’effets : couleur, texture, light leak et bokeh, vignetage, usure et bordures. La panoplie de filtres est donc généreuse, notamment en ce qui concerne la lumière et, bien évidemment, le cœur du programme : les effets de couleur.

Là encore, inutile de chercher une surprise renversante parmi les 20 effets de couleur, qui fait la part belle au cross-processing et au noir et blanc ou sépia. On relèvera cependant la qualité des effets Cross Process, Hi  Cross Process, Vivd et Faded, très bien réglés, ne bouchant pas les noirs ni n’effaçant les détails, apportant juste ce qu’il faut pour souligner l’esprit du cliché.

Les filtres suivants portent sur la texture du papier. Un choix étrange qui s’éloigne du réalisme des précédents et qui conviendrait parfaitement à un effet crayonné, absent de l’appli. On pourra donc donner à ses photos un aspect gaufré, une texture donc, pour un effet qui semble inapproprié à l’esprit de l’appli… On s’étonne d’autant plus de voir que les bordures, quant à elles, ne sont que des cadres noirs ou blancs, sans aucune épaisseur, alors qu’une texture aurait, pour le coup, été un vrai plus ! Pour le reste, ces bordures sont classiques et, comme trop souvent, rognent la photo plutôt que d’en habiller l’extérieur.

iDarkroom

Les effets de lumière et de vignetage souffrent de l'absence de réglage d'intensité

Les effets de lumière comprennent les fuites de lumière (6) et bokeh (6). Dommage que, si les light leak sont plutôt réussis, les bokeh sont, à l’exception du premier, d’un goût discutable étoiles, trèfles, cœurs… On est loin de l’esthétique de Michael Mann ! Le vignetage est, là encore, dépourvu de tout réglage d’intensité, et il faudra se satisfaire des paramètres par défaut. Circulaires ou rectilignes, ces vignetages sont habituels : noirs ou blancs. Enfin, on pourra user la photo avec l’un des trois effets proposés.

Plutôt bien faite, iDarkroom propose de nombreux effets (l’icône en forme de dé permettant de créer une composition aléatoire), mais semble hésiter entre des effets photo classiques et des filtres moins « sérieux » (bokeh, texture). On regrette également l’impossibilité de régler l’intensité de ces effets.

En quelques mots : N’apportant pas d’effets d’une folle originalité, ni ne prétendant à un prix plancher, iDarkroom est une appli honnête, souffrant cependant d’un manque d’homogénéité et qui ne se démarque hélas pas de la pléthore de concurrents.

Lien sur l’App Store : iDarkroom (1,59€)

(c) icommephoto.com