InfiniFXLa vidéo s’impose décidément comme un nouveau marché pour les filtres et autres effets, puisqu’après les filtres vintage (Cinema FX for Video, Game Cam) et Super 8 (iSupr8, Super 8 et 8mm Vintage Camera), c’est au tour des filtres classiques de faire leur entrée fracassante sur iPhone avec InfiniFX. Rien d’étonnant à cela quand on sait que l’appli nous est proposée par le développeur de Video Splash qui avait fait parler d’elle.

InfiniFX

InfiniFX cache bien son jeu derrière son interface austère

Le moins que l’on puisse dire est qu’InfiniFX est organisé autour d’une interface des plus austères : la vidéo est encadrée par deux barres, celle du haut permettant de naviguer dans la séquence pour choisir l’image de prévisualisation et celle du bas d’accéder aux fonctions regroupées dans trois icônes. Spartiate, donc.

La première icône, en forme de dossier, permet d’ouvrir une vidéo, une image ou d’appliquer un effet « composite » dont nous parlerons plus loin. Sachant qu’il s’agit d’une appli dédiée à la vidéo, on s’attend à ce que les filtres appliqués aux photos génèrent un fichier au format VGA, au mieux 4720p sur iPhone 4. Il n’en est rien : la sauvegarde s’effectue ici sans perte de résolution ! Mais revenons à ce qui fait le point fort de l’appli : le traitement vidéo.

InfiniFX

Chaque filtre peut être finement réglé, jusqu'à son opacité pour certains

Après avoir sélectionné une vidéo, on peut y appliquer l’un des 21 effets proposés par l’appli : contours, teintes, flou et accentuation, travail sur les niveaux et les couches, inversion vidéo, noir et blanc, effets crayonnés, pixellisation, postérisation, solarisation, color splash… Chacun de ces filtres donne accès à un panneau de contrôle complet et ergonomique, permettant de le régler très finement, jusqu’à leur opacité, pour mieux additionner les effets entre eux. On notera, en plus du toujours efficace ColorSplash, l’inversion de couleur qui permet, comme son nom l’indique, de permuter deux teintes.

De même, certains effets voient leur nom accompagné – en plus d’une image de référence pour en comprendre la nature en un clin d’œil – d’une icône de chronomètre, indiquant que leur application sera longue (la prévisualisation donnant une bonne idée de l’attente à envisager). Car il ne faut pas oublier que l’on parle ici de vidéo, et chaque seconde étant composée de 30 images, il faut s’attendre à voir chaque seconde de film nécessiter jusqu’à une minute de calcul !

InfiniFX

La possibilité d'enregistrer ses propres preset ouvre des possibilités infinies !

On aura remarqué que les effets sont indiqués comme « basiques » dans le menu, et c’est là qu’entrent en jeu les « filtres composites ». Ces derniers sont en réalité des presets : lorsque l’on applique successivement plusieurs filtres et que l’on est satisfait du résultat obtenu, on peut le sauvegarder sous la forme de filtre composite. Il suffit alors de donner un nom au filtre pour pouvoir le réutiliser ultérieurement ! Attention, toutefois, l’accumulation de filtres ne fait qu’accroitre le temps de calcul nécessaire…

InfiniFX

54 "filtres composites" sont inclus, offrant une richesse difficilement égalable

Cela dit, si l’on ne se sent pas l’âme d’un expérimentateur et que l’on ne maîtrise que vaguement les principes de Photoshop, on peut tout à fait se contenter, dans un premier temps, de puiser dans la vaste bibliothèque d’effets composites qui viennent en quelque sorte compléter les 21 effets standard. On n’en trouve en effet pas moins de 54 classés selon 4 catégories : Old cameras (noir et blanc, surexposition, sépia…), Artistic (croquis, néon…), Fun with colors (couleurs intenses, peinture…). On a de quoi bien s’amuser ! Seul reproche : une fois le filtre composé sélectionné, on ne peut pas annuler son application et la seule solution consiste à recharger la vidéo…

En quelques mots : Permettant d’appliquer des effets classiques ainsi que des combinaisons plus complexes à ses photos aussi bien qu’à ses vidéos, InfiniFX donne des résultats de très bonne qualité qui en font une appli à part sur l’App Store.

Lien sur l’App Store : InfiniFX (1,59€)

(c) icommephoto.com