INStan PocketCertes, Hipstamatic truste la première place des ventes d’appli photo dans le domaine des toy camera, mais la concurrence ne cesse de fourbir ses armes, avec des approches différentes. INStan Pocket, par le créateur de Cameratan, fait le choix d’une interface pleine de boutons, où le plaisir du réglage prend le pas sur l’ergonomie…

A l’ouverture d’INStan Pocket, on est étonné par la quantité de boutons affichés à l’écran, à tel point, d’ailleurs, que la page de l’App Store fait office de tutoriel rapide en rappelant la fonction de chacun des 9 boutons de l’écran principal, et des deux boutons de l’écran secondaire, mais sans préciser la nature des menus Color et Tone… De quoi faire la tourner des plus motivés !

Cela dit, l’ergonomie et l’accessibilité n’ont jamais été les maîtres mots du développeur, Cameratan étant elle-même assez peu aisée à prendre en main. Précisons qu’un manuel complet de 17 pages est accessible en ligne, mais intégralement en japonais, ce qui n’en simplifie pas vraiment l’accessibilité.

Petit bémol : la « HD » est limitée à 900×900 pixels

INStan Pocket

L'interface principale a de quoi laisser perplexe !

Comme on le voit sur la photo ci-dessus, INStan Pocket s’ouvre sur un appareil ressemblant aux autres toy cameras de l’App Store, mais bardé de boutons. A droite de l’écran de visée se trouvent les 3 verrouillages (blanc, exposition et mise et point) et le bouton optionnel « preview ». Quand ce dernier est activé, l’appli demande confirmation avant d’enregistrer le cliché obtenu.

Sous cet écran se trouvent deux boutons, dont nous décrirons les fonctions un peu plus bas, Color et Tone, et enfin un succédané d’écran LCD marqué de la mention « READY » ou « BUSY » quand un développement est en cours, entouré de trois nouveaux boutons. A gauche, « MXP » qui permet d’activer l’exposition multiple, et en dessous, le choix de la résolution. Petit bémol, pour commencer : la « HD » est limitée à 900×900 pixels (ou 1200×840), quand la basse def descend à 480×480 (et 640×448)… Enfin, à droite, le dernier bouton permet – enfin – de prendre une photo.

Avant cela, un glissement de doigt sur le bas de l’écran, de droite à gauche (obligatoirement), fait pivoter l’écran et apparaître le « dos de l’appareil ». On trouve là deux nouveaux boutons : « Format », qui permet de basculer au mode SQ (photo carrée) à ST (format 4:3), et « Timer » qui déclenche le retardateur de deux secondes. Pour quitter ce menu, il faut faire glisser son doigt de gauche à droite (et pas de droite à gauche, donc)…

Plus étrange : on peut choisir deux aspects pour l’appareil photo, Aburaage (jaune) et Hanpen (noir et blanc), mais pour cela, il faut faire glisser la partie supérieure au dos de l’appareil, revenir sur le menu principal, choisir l’apparence voulue, repartir au dos et abaisser la partie supérieure. Un bouton « Skin » aurait été plus pratique (et l’appli n’est pourtant pas avare de boutons !).

On est loin de l’aspect Pola ou Instamatic que le nom de l’appli pourrait évoquer

INStan Pocket

Le choix des pellicules est pour l'heure trop limité

Retour au menu principal. Le bouton « Color » donne accès au choix de la pellicule, quatre modèles étant proposés : White Fog, Blackey (deux noir et blanc, le second à fort contraste) , Café au lait (un sépia très brun) et XBleach Bypass. On aurait aimé retrouver ici le classique, mais toujours plaisant, Cross Process, voire un Lomo… On est loin de l’aspect Pola ou Instamatic que le nom de l’appli pourrait évoquer.

INStan Pocket

4 boutons de réglage aux effets assez peu évidents à deviner

Le menu Tone ouvre un nouveau panneau de configuration composé de quatre boutons rotatifs du plus bel effet : level, vivid, blur et frame, chacun pouvant être dans trois états différents.

INStan Pocket

Level permet d'accentuer les couleurs...

Level, qui peut être réglé sur N, -1 ou -2, corrige la colorimétrie de l’image comme on le voit ci-dessus, avec la pellicule XBleach Bypass. Sur « N », on désactive l’effet, à « -1 », on augmente légèrement la saturation et à « -2 » on la pousse encore un peu plus.

INStan Pocket

Vivid ne donne pas des résultats très probants...

L’effet du réglage Vivid, en revanche, reste un peu plus difficile à saisir. Apparemment, il a tendance à accentuer les détails et à augmenter le contraste, mais le tout est si peu évident qu’on se demande si l’effet n’est pas psychosomatique…

INStan Pocket

Deux types de flou

Le paramètre Blur ajoute du flou à l’image (sauf avec la pellicule White Fog, qui est déjà floue d’origine), comme on le voit ci-dessus.

INStan Pocket

Les deux bordures proposées par l'appli

Enfin, deux bordures sont proposées, l’une carrée et blanche (A), l’autre noire et façon vintage (B).

INStan Pocket

La multiexpo est à utiliser avec modération

Concernant le mode d’exposition multiple, une précision : chaque déclenchement enregistre l’image en cours, fusionnée avec les précédentes. La première image sera donc « normale », la seconde sera formée de deux images, la troisième de trois, et ainsi de suite, jusqu’à la désactivation du mode MXP, et fonctionne même lorsque l’on change de pellicule (ce qui n’est certes pas très logique). Les résultats peuvent donc être intéressants, mais à la longue, l’image se transforme malgré tout assez vite en bouillie visuelle.

En mode normal, les clichés s’avèrent assez précis, mais on regrette vraiment l’absence de mode couleur plus éclatant, cette variation de noir et blanc (soit trop flou, soit trop contrasté) et de sépia ou bleach bypass ne convenant guère à toutes les situations… Espérons qu’à l’avenir le développeur nous gratifiera de pellicules plus variées et d’une résolution revue à la hausse, car en l’état, l’appli n’a guère d’arguments – autre que son esthétique très réussie – à faire valoir face à la très nombreuse concurrence.

En quelques mots : assez complexe à prendre en main, du fait d’une interface vraiment touffue, souffrant d’une résolution un peu faible et d’un manque de variété des effets, INStan Pocket n’est hélas pas le toy camera le plus accessible de l’App Store.

Lien sur l’App Store : INStan Pocket (0,79€)

(c) icommephoto.com