InstaplusLe succès remarquable d’Instagram génère le développement, d’une part, d’applis concurrentes avec plus ou moins de succès (Steply, Dropico…) et d’autre part d’applis tierces tentant d’améliorer et tirer profit de la force de ce réseau. Instaplus est la première appli annonçant une amélioration de la partie appareil photo d’Instagram…

En réalité, Instaplus ne modifie en rien Instagram, ni n’ajoute aucune fonction à l’appli phare de l’App Store, mais renferme un appareil photo avec de nombreux filtres intégrant une fonction d’exportation automatique vers Instagram et toutes celles qui sont compatibles, de Camera+ à Filterstorm en passant par Magic Hour, Cameramatic ou Squaready. La différence est qu’Instaplus reprend vraiment la philosophie d’Instagram.

L’interface vintage façon Polaroid d’Instaplus est très esthétique.

Instaplus

L'appareil photo intègre toutes les fonctions attendues

A l’ouverture, on accède immédiatement à l’appareil photo, à l’interface vintage façon Polaroid très esthétique. Sur le bord gauche, on trouve un curseur permettant d’activer le zoom. En bas à gauche, les habitués d’Instagram remarqueront l’icône d’importation d’une photo depuis ses albums. A droite du bouton déclencheur, enfin, on trouve le choix, pour l’iPhone 4, de la caméra (dorsale ou frontale) et du flash. L’appareil gère le touch to focus, et s’avère efficace et rapide. De plus, l’interface est entièrement localisée en français, ce qui est très agréable.

Instaplus

Les filtres, nombreux, sont classiques

Le choix des filtres, après un « développement » de quelques secondes, permet de choisir l’un des 17 proposés, très classiques et sans doute moins « personnels » que ceux d’Instagram, mais qui ont l’avantage d’être ajustables (luminosité, contraste, saturation) d’une simple tape sur l’écran.

Instaplus

On apprécie le choix réaliste des bordures

Vient alors le choix de l’une des 23 bordures intégrées, classiques, là encore, mais de plutôt bon goût. On apprécie notamment les modèles directement inspirés des pellicules Kodak.

L’enregistrement (au format 612×612 pixels tout à fait logique) autorise également l’export automatique vers toutes applis compatibles, dont Instagram. Le développeur annonce d’ores et déjà l’ajout prochain de nouvelles fonctions, comme la gestion des flous type Tilt Shift, mais on peut se demander ce que cela apportera vis-à-vis d’Instagram.

En quelques mots : appli compagnon d’Instagram, Instaplus souffre de la comparaison en termes de puissance de filtre avec Magic Hour, et permettra surtout aux férus d’Instagram de trouver un appareil plus développé et des filtres différents, pour varier les plaisirs.

Lien sur l’App Store : Instaplus (1,59€)

(c) icommephoto.com