Intro ThingPrésenter les personnes filmées peut être un peu compliqué, mais Intro Thing rend les choses simples comme bonjour en appliquant des effets cinématographiques plutôt réussis.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

L’idée d’Intro Thing est donc d’isoler, dans une séquence, les personnes que l’on souhaite présenter, puis de leur appliquer un filtre de type arrêt sur image, avec un traitement graphique dynamique.

La caméra de Intro Thing

La caméra de Intro Thing

Intro Thing se présente comme un caméscope spécial, avec lequel on peut indiquer les personnes que l’on souhaite isoler. Pour cela, lors de la capture de la séquence, il suffit de toucher l’écran quand elles apparaissent. Quel dommage qu’il soit impossible de procéder a posteriori, en utilisant une séquence de la Pellicule… (Limitation levée par la version 1.1). Pour le reste, l’interface est dépouillée, avec un compteur des personnes ajoutées et un chronomètre (la séquence est limitée à 30 secondes).

Intro Thing offre une belle interface

Intro Thing offre une belle interface

Une fois la séquence terminée, on entre dans l’édition du générique. En haut se trouve la prévisualisation des personnes capturées (où l’on peut leur donner un nom et un alias). En dessous, un menu permet d’ajouter d’autres personnes depuis des séquences précédentes, de modifier leur ordre d’apparition et d’ajouter une musique. Intro Thing intègre quatre morceaux, et donne accès à la bibliothèque de l’iPod. Côté styles, on en trouve trois par défaut ; Sudden Slash (deux bandes de couleurs portant le nom et l’alias), Wanted! (façon affiche de western avec bruits de coups de feu), The Warrior (pour imiter Tarantino s’inspirant des Shaw Bros). Il est possible d’en ajouter de nouveaux, gratuits (un seul pour le moment) ou payants (trois thèmes). L’achat s’effectue à l’aide de tickets, trois tickets coûtant 0,79€.

Les réglages sont très simples
et le résultat est très bon !

Les réglages sont plutôt  précis

Les réglages sont plutôt précis

En touchant l’icône en forme de rouage, on peut modifier l’image qui sera utilisée, si l’on a appuyé sur l’écran un peu trop tôt ou un peu trop tard. On peut aussi définir le point focal et dessiner un masque pour mieux découper le personnage. Une fois les réglages effectués très simplement, il ne reste plus qu’à lancer la vidéo, et le résultat est très bon ! Dommage que l’on ne puisse insérer de titre, et que l’écran Intro Thing soit imposé à la fin de la séquence… (Limitation levée par la version 1.1).

On imagine bien que l’effet ne peut être utilisé trop longtemps sans lasser au final, et l’on regrette les limites mentionnées, mais Intro Thing fait bien ce qu’il promet, et s’avère fort recommandable. Voici, pour preuve, un premier essai réalisé en quelques minutes.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Vdi06WK3-dc]

En quelques mots : offrant un traitement original pour créer son générique de présentation, Intro Thing est une appli très recommandable.

Mise à jour du 12/09/2012 : la version 1.1 lève quelques limitations

Mise à jour du 18/11/2012 : La version 1.2 passe au format HD 1280×720 et ajoute de nombreux styles gratuits ou payants.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les filtres réussis
  • La simplicité générale
  • Le choix musical
  • 4
  • L’absence de titre

Configuration : iPhone 3GS, iPod touch 4, iPad 2 sous iOS 4.1 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Intro Thing (1.99EUR)