iSupr8La deuxième appli des trois compétitrices que nous testons est un véritable petit bijou, produisant des images d’une très grande qualité et plein de la poésie qu’on associe à cette pellicule légendaire, avec son vignetage et ses couleurs brûlées, sans pour autant tomber dans l’excès. Un joli numéro d’équilibriste !

iSupr8

Une interface aussi réussie que celle d’Hipstamatic

A l’ouverture, iSupr8 dévoile une interface inspirée par une véritable caméra Super 8, à la mode Hipstamatic du meilleur goût. En haut se trouve un petit viseur permettant de cadrer, à côté duquel est placé le bouton de lancement de l’enregistrement. En dessous, à gauche, le bouton de sélection de la résolution côtoie celui qui donne accès aux séquences capturées (sur lequel on peut lire Open/Lock).

Pour lancer l’enregistrement, rien de plus simple, il suffit de toucher le bouton jaune qui vire au rouge pour indiquer que « la caméra tourne ». Un nouvel appui arrête la bobine. On peut enregistrer autant de scènes qu’on le souhaite, tous ces passages étant stockés dans l’appli.

Un dernier réglage concerne la résolution des vidéos : 360/480p sur 3GS et 360/720p sur iPhone 4.

iSupr8

Le calcul des séquences peut être long, mais la qualité est à ce prix…

Mais il n’est pas immédiatement possible de profiter du rendu, et il faut – comme avec Super 8 – lancer le calcul de chaque séquence. Cela dit, ne nous leurrons pas, une appli annonçant un traitement vidéo en temps réel ne pourrait pas donner vrais bons résultats !

Pour calculer les applis, on « ouvre » dont la caméra en appuyant sur la gâchette « Open/Lock », affichant ainsi un nouveau menu, composé de la dernière séquence capturée, et de deux boutons : Develop et Trash. Le second efface la bobine et le premier, plus constructif, lance le calcul des effets. Et le calcul est des plus complexes, repoussant visiblement l’iPhone 3GS dans ses derniers retranchements, lorsque l’on utilise un film »‘haute qualité », un passage de 30 secondes nécessitant plus de 3 minutes de traitement avant de pouvoir être lue.

A noter que l’on peut accéder à toutes ses séquences en faisant glisser un doigt sur l’écran pour naviguer entre les différents plans. Ceux qui ont été calculés proposent les choix « Share/Delete ». Le partage, quant à lui, consiste à copier la séquence dans la Pellicule de l’iPhone ou à l’envoyer par mail. En effet, les films ne sont pas systématiquement transférés dans la Pellicule, mais stockés dans l’appli elle-même. Pour les copier sur son ordinateur, on peut également utiliser iTunes.

iSupr8

Du Super 8 vintage, ni plus, ni moins !

En ce qui concerne le rendu des séquences proprement dites, leur réalisme est frappant : on retrouve un vignetage prononcé mais pas caricatural et des rayures et taches sur le film qui ne donnent pas pour autant l’impression d’assister à un film Grind House ayant traversé la moitié des drive-in des Etats-Unis avant de nous parvenir. On profite également une brûlure du film caractéristique dans les premières images. En coupant le son de son iPhone, on a vraiment l’impression de voir un film Super 8 des années 60 !

En couplant l’utilisation de iSupr8 avec Splice, on peut vraiment créer de petits films sur son iPhone, lui donnant une justification réelle qui lui faisait défaut jusqu’à présent, en apportant une touche unique en son genre comme Hipstamatic a su le faire il y a quelque temps.

La qualité est telle qu’on aimerait voir ce simulateur de Super 8 profiter de toutes les avancées permises par ce format dans les années 60 et 70, à savoir :

  • Le zoom
  • La possibilité de filmer en vitesse accélérée pour obtenir des effets de ralentis
  • L’incorporation du mécanisme de fondu au noir, de fondu à l’ouverture et de fondu enchaîné (même si cette dernière option serait assez difficile à mettre en œuvre)
  • La possibilité de filmer en version muette ou sonore (cette dernière option n’étant apparue que durant la seconde moitié des années 70).

Tout cela ne nuit en rien à la qualité absolue de cette appli, très réussie et alliant une très belle interface à une ergonomie parfaite et un rendu irréprochable.

En quelques mots : iSupr8 est une appli exigeante qui repousse le 3GS dans ses derniers retranchements, mais le jeu en vaut la chandelle tant le résultat est irréprochable, du point de vue esthétique comme ergonomique. Du très bon travail de la part de MEA Mobile.

Mise à jour du 18 février 2011 : La version 1.2 de l’appli bénéficie d’une meilleure interface plus ergonomique, permet d’importer des vidéos, de régler l’intensité des rayures et accélère légèrement le temps de traitement.

Mise à jour du 25 février 2011 : La version 1.2.1 permet d’afficher le viseur en plein écran, améliorant le confort lors du cadrage.

Lien sur l'App Store : iSupr8 (2.99EUR)