KitCamOn attendait beaucoup du dernier né de GhosBird Software : la déception n’est pas de mise tant la qualité est au rendez-vous. Puissante, rapide, solide, versatile, étonnante, on ne sait plus où donner de la tête !

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

A l’ouverture de KitCam, on est saisi d’une sorte de vertige tant les options paraissent nombreuses, et l’on a envie de plonger dans tous les sous-menus pour découvrir la puissance de cette appli.

KitCam offre une très large palette d'objectifs, pellicules et bordures

KitCam offre une très large palette d’objectifs, pellicules et bordures

Première chose : les filtres. Puisque nous parlons d’un appareil photo vintage, intéressons-nous tout d’abord à ses options visuelles. KitCam offre un sac photo, accessible en bas à droite, donnant accès à 13 objectifs (dont 3 en IAP), 28 pellicules (3 IPA) et 18 bordures (3 IAP). On s’étonne de la qualité du rendez en temps réel (qui fonctionne également en vidéo full HD), notamment l’objectif Olga avec son vignettage chromatique plus vrai que nature, ou les différents objectifs tilt shift paramétrables très facilement. On trouve aussi des objectifs plus originaux, comme le Split, à l’effet miroir paramétrable (horizontal ou vertical) ou l’objectif « grunge » Agno et la fuite de lumière Bonne nuit possédant différentes variations modifiables avec un geste de rotation. C’est un travail de programmation remarquable. Les pellicules apportent également des effets très réussis et variés. Petit cadeau pour les possesseurs de PhotoForge 2 : si l’appli est installée au lancement de KitCam, l’appli vous offre une pellicule supplémentaire de bienvenue, la Menthol (monochrome vert du plus bel effet).

Les achats intégrés s'avèrent un peu élevés...

Les achats intégrés s’avèrent un peu élevés…

Les achats intégrés, au nombre de trois, comportent donc chacun trois nouveaux filtres ou bordures, au prix trop élevé à notre goût de 1,79€ pièce, soit le prix de l’appli elle-même. Ou quand l’inspiration d’Hipstamatic n’a pas que du bon… Cela dit, l’excellente idée de KitCam est de permettre d’essayer avant d’acheter. En effet, les filtres étant affichés en temps réel à l’écran, on peut les activer sur l’appareil sans déverrouiller la prise de vue. On note ainsi la qualité de l’objectif pseudo 3D qui donne des résultats plutôt étonnants avec un seul objectif !

La volonté de bien faire est présente à chaque étape

L'appareil photo de KitCam est très complet et très pro

L’appareil photo de KitCam est très complet et très pro

L’appareil photo offre toutes les fonctions attendues : séparation de la mise au point et de l’exposition (taper avec deux doigts), verrouillage de la balance des blancs, grilles de composition (7 modèles, sélectionnables en faisant glisser le doigt horizontalement sur l’écran), histogramme, multiexposition (2 à 6 pauses), dyptique, retardateur, mode timelapse (produisant des photos ou une séquence vidéo, au choix !) stabilisateur et horizon artificiel, ainsi que correction de la balance des blancs et de l’exposition (-2 à +2). On sent que, là encore, la volonté de bien faire est présente à chaque étape. Le mode rafale fonctionne parfaitement: en maintenant le bouton de déclenchement, les clichés se succèdent à une vitesse très raisonnable. Et l’on peut même activer le mode Volume Shutter et le mode basse lumière de l’iPhone 5 (3200 iso).

La table lumineuse permet d'accéder aux détails des photos, de les partager et de les éditer

La table lumineuse permet d’accéder aux détails des photos, de les partager et de les éditer

Lorsque l’on touche l’aperçu en bas à gauche, on affiche la table lumineuse. En effet, si KitCam enregistre les photos dans la Pellicule par sécurité, elle les stocke aussi en interne. On peut ainsi afficher toutes les informations les concernant : métadonnées (iso, résolution, date et heure, pellicule, objectif, bordure…), histogramme complet et données géographiques avec une petite carte. On pourra d’ici choisir l’envoi de la photo vers la pellicule ou une autre appli (dont Instagram, bien sûr, mais surtout PhotoForge 2 pour aller encore plus). A noter que si l’on a configuré un mode de partage via Dropbox, par exemple, la synchronisation s’effectue automatiquement vers le dossier spécifique (uniquement via Wifi ou non, au choix). Cela permet aussi d’éditer plus avant la photo pour la modifier significativement.

L'édition dans KitCam est digne d'une suite de retouche complète

L’édition dans KitCam est digne d’une suite de retouche complète

Le mode d’édition permet de retoucher intégralement la photo. En effet, KitCam prend la photo selon les choix de l’utilisateur, mais conserve la photo brute en mémoire. On peut ainsi revenir sur ses choix ultérieurement, y compris celui du format choisi (4:3, 16:9, 1:1, 3:2), et l’on peut aussi recadrer l’image librement, puisque les parties « coupées » sont toujours présentes en mémoire. Et le zoom est également possible, avec un rééchantillonnage permettant de conserver la résolution d’origine. Pas mal, non ? On trouve aussi des outils de redressage de la photo avec une molette précise, de correction automatique de l’exposition (le mode « clarity » cher à Camera+) et de correction de l’exposition et de la balance des blancs. On pourra évidemment changer d’objectif, de pellicule ou de bordure après coup (mais pas traiter une photo extérieure). En passant en mode « Pro », on pourra modifier plus précisément encore le trio luminosité, contraste, saturation, la balance des couleurs RVB, les niveaux (R, V, B ou généraux), et l’accentuation. On a donc en main tous les outils pour s’amuser très sérieusement.

Retrouvez ci-dessous une galerie de photos d’exemple :

En quelques mots : C’est un sans-faute sur toute la ligne que signent les créateurs de PhotoForge 2. On recommande vivement !

Mise à jour du 6/12/2012 : La version 1.1 permet de charger des photos depuis la Pellicule.

Mise à jour du 18/12/2012 : La version 1.2 ajoute notamment deux nouveaux objectifs, deux pellicules et deux bordures.

Up On apprécie Down On regrette
  • Le nombre et la qualité des filtres temps réel
  • Les modes photo et vidéo
  • L’interface esthétique et ergonomique
  • La rapidité du mode rafale
  • La possibilité d’éditer les photos
  • L’intégration de PhotoForge 2
  • Les IAP un peu chers

Configuration : iPhone, iPod Touch et iPad sous iOS 5.1 ou supérieur.

Appli supprimée de l’App Store après le rachat de GhostBird par Yahoo!