KitCamera_New_FeaturedAlors que la disparition de KitCam a laissé comme un grand vide sur l’App Store, un groupe de développeur a décidé d’en proposer une version bis, conservant l’esprit de l’original pour y ajouter des fonctions inédites.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Qu’on se le dise : ouvrir KitCamera, c’est avoir l’impression de découvrir une mise à jour de KitCam !

KitCamera

KitCamera, un copier/coller fidèle !

Ainsi, l’appareil photo, comme on le voit ci-dessus, s’organise exactement comme celui de l’appli de GhostBird, avec l’accès aux filtres via une « boîte à outils » sur la droite proposant des objectifs (16, y compris le pseudo-3D), des pellicules (51 !) et des bordures (10) pour autant d’effets en temps réel. Ce sont surtout le nombre de pellicules qui a été revu à la hausse, avec un esprit général similaire. On peut faire varier l’effet des objectifs d’un geste circulaire à deux doigts (différentes « textures » grunge ou modèles de fuites de lumière, rayon et position du tiltshift, variations du kaléidoscope…). Impossible, en revanche, d’en modifier l’intensité. Et l’on pourra également remarquer que leur intégration est moins subtile que celle de KitCam, à l’image du grunge moins varié, du tiltshift au flou excessif.

KitCamera

Aucun outil n’a été oublié !

Côté prise de vue, on peut activer toutes les options voulues (horizon artificiel, histogramme, valeurs focal/vitesse/iso et grilles choisies d’un glissement de doigt), choisir son format (4:3, carré, 16:9 et 3:2), le tout reprenant, là encore, « l’appli source » point par point.

Tout comme KitCam, KitCamera propose une correction de l’exposition et de la balance des blancs à l’aide d’un curseur, et offre une très large panoplie de modes de prises de vue, ajoutant aux classiques modes vidéo, standard, retardateur, stabilisation, mode nuit, multiexposition, diptyque et timelapse, les modes « exposition lente » et « night-trail ».

KitCamera

Le traitement a posteriori est possible et non destructif

Mais si KitCamera est, comme KitCam, un appareil photo à effets en temps réel, elle n’en oublie pas moins, comme son modèle, de proposer un labo intégré, où il possible de charger des photos depuis la pellicule. Là encore, le transfert est impeccable, avec une interface semblable et des fonctions (presque) identiques : la baguette magique applique un traitement d’amélioration automatique (là où KitCam proposait deux modes), le classique ensemble recadrage/redressement/symétrie/rotation, le choix de l’objectif, de la pellicule et de la bordure (montrant que l’édition est non destructive, et permettant de changer de choix après la prise de vue), la correction d’exposition et de la balance des blancs, et l’accès aux réglages « pro » (luminosité, contraste, saturation, balance des couleurs, niveaux et accentuation).

L’enregistrement et l’exportation s’effectue, éventuellement par lot, vers la pellicule, Facebook, Flickr, Dropbox, Instagram, Vkontakt, Twitter, Whatsapp, Google Drive, E-Mail Ou Skydrive, en pleine résolution, mais sans données exif.

En quelques mots : copie conforme de KitCam, KitCamera en prolonge l’esprit, sans imposer d’IAP qui plus est.

Edit : depuis le 19/02/2014, une nouvelle version est proposée sur l’App Store, intégrant notamment un achat intgré, un nouvel objectif « MonoColor » intégrant un effet splash.

MAJ du 22/03/2014 : la version 2.1.4 ajoute une fonction de redressement automatique de la vidéo ainsi qu’un nouvel objectif, et propose une refonte légère de l’interface.

UpOn apprécie DownOn regrette
  • L’appareil très complet
  • Les filtres en temps réel
  • La table lumineuse intégrée
  • La postproduction
  • L’édition non destructive
  • Le prix
  • Des objectifs moins réussis que les originaux
  • L’absence de données exif
  • Le prix un peu élevé de l’objectif « MonoColor »

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : ()