KoloidInspirée de la technique de développement au collodion, Koloid invite à cadrer l’image avant de la développer en déplaçant un liquide virtuel sur l’écran… Le résultat se rapproche alors d’une expérience analogique.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Koloid

Koloid intègre un appareil complet, en mode 4/3 ou carré

A priori, rien ne distingue Koloid d’un autre appareil photo : en haut se trouvent deux boutons d’options (affichage de la grille, activation de la géolocalisation, enregistrement dans la pellicule, ajout d’un « certificat », format carré, activation du flash). En bas, on trouve l’accès à la Pellicule (pour un traitement a posteriori), le bouton de déclenchement et l’accès à la librairie interne.

Koloid

Le développement est un vrai jeu d’enfant

Une fois la photo prise, on passe automatiquement en mode « développement » (comme si l’on avait chargé une photo depuis la Pellicule), où l’on est invité à choisir la quantité de collodion virtuel à utiliser (plus on en utilise, plus le développement est rapide, mais moins le résultat est précis). On doit alors déplacer la « flaque » virtuelle en penchant l’iPhone dans la direction voulue. Le liquide réagit comme s’il était plutôt épais et un peu collant : on peut dès lors choisir assez précisément la zone où accentuer le développement avec un minimum d’entrainement. A noter qu’une « chambre noire » virtuelle conserve les clichés non développés pour un traitement ultérieur, ce qui est une excellente chose.

Koloid

L’ajout d’une signature, d’un titre et de la date est prévu

Une fois que l’on est satisfait, il n’y a plus qu’à appuyer sur « Ready » pour passer à l’étape de la finalisation : on pourra y insérer la date, un titre, une description et même signer la photo à la main (la signature sera enregistrée pour une insertion simplifiée sur d’autres clichés). Le partage pourra se faire via Facebook, Twitter, Tumblr, Flickr, Instagram ou e-mail et SMS. Bien sûr, la photo sera également enregistrée dans la pellicule, mais dans une résolution un peu réduite de 1989×2561 pixels ou 1989×2096 en format carré.

En quelques mots : unique en son genre, Koloid offre non seulement une prise en main ludique et originale, mais également des résultats inédits et personnels.

UpOn apprécie DownOn regrette
  • Un résultat unique en son genre
  • Une interface qui répond très bien
  • Une prise en main ludique
  • Pas de données EXIF
  • Résolution de 5 Mpx

 

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 5.0 ou supérieur

Lien sur l'App Store : Koloid - hand developed photography (1.99EUR)