LensLightDéveloppée par Brain Fever Media, auquel on doit LensFlare, LensLight propose d’ajouter des effets de fuite de lumière et surtout bokeh à ses clichés. Un service rendu avec efficacité, en dépit d’une résolution limitée à 2048×2048 (et 1024×1024 pour les 3GS et antérieur).

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Avant toute chose, il faut préciser que l’effet bokeh proposé ici n’est pas du type « flou d’arrière-plan » lié à une profondeur de champ, mais plutôt à un effet d’éblouissement type lens flare, justement. Les myriades de points lumineux viendront donc, comme les fuites de lumière, se superposer au cliché sans ajouter de flou ni faire appel à un masque de fusion.

Lens Light

L’interface de Lens Light est ludique et ergonomique. Un vrai plaisir !

Contrairement à la plupart des applis d’effet, LensLight s’ouvre en affichant son titre et en permettant de tester, « à vide », l’ensemble des effets. C’est une façon originale et vraiment pratique de voir les différences entre les nombreuses possibilités qui sont offertes !

L’interface s’organise autour d’un bandeau inférieur regroupant l’ensemble des commandes. De gauche à droite, on trouve donc l’accès à l’intensité de l’effet (sa transparence), le choix du type d’effet, l’ouverture d’une photo, la sauvegarde et l’accès à l’aide en ligne. Enfin, la flèche permet de masquer ce menu. Avant toute chose, on peut donc s’amuser avec les différents effets. On s’aperçoit que si la gestuelle utilisée pour modifier les effets de fuite de lumière est ergonomique, la mise en place des bokeh est une tout autre affaire, tout semblant s’effectuer avec un seul doigt. Après un peu de tâtonnement, on comprend que la position du doigt sur l’écran permet de fixer le rayon (les bokeh s’organisant sous forme circulaire), et qu’en le déplaçant, on fait tourner les points lumineux. Le geste de pincement, quant à lui, détermine le diamètre de chaque cercle lumineux.

Lens Light

Voici les 48 effets proposés par LensLight

Ce sont donc 48 types d’effets lumineux qui nous sont proposés. Il y a pour commencer des « calques » (deux éclairs, une pleine Lune et un croissant, un soleil et des rayures et poussières), 8 fuites de lumière, deux effets de réfraction (chroma spot et chroma ring), divers rayonnements (à travers les nuages, depuis un spot…) et, pour finir, douze effets bokeh très réussis. On trouve également une option « Lens Dust » (poussière sur l’objectif) qui ne donne tout son sens qu’avec les fuites de lumière en faisant apparaître des grains et rayures pour ajouter de « l’authenticité analogique » à ses photos.

 » Le rendu est vraiment impressionnant et donne des résultats tout à fait réalistes »

Lens Light

Les exemples ci-dessus montrent trois types d’effets, de gauche à droite : rayons à travers les nuages, bokeh et overlays (lune + rayures + light leak)

Si les bokeh ajoutent une touche de poésie,
les effets lumineux plus simples donnent
des résultats tout à fait réalistes

Après avoir pris ou sélectionné une photo, il suffit de choisir l’effet voulu et de le manipuler en toute simplicité. Le rendu est vraiment impressionnant. Si les bokeh ajoutent une touche de poésie, les effets lumineux plus simples (comme les rayons à travers un nuage) donnent des résultats tout à fait réalistes et réellement intéressants (à l’image de ce que peut proposer Ray).

Enfin, lorsque vient le moment d’enregistrer le résultat, on est invité à choisir entre une sauvegarde simple ou la mémorisation de l’image actuelle afin d’y ajouter un second effet sans avoir à la recharger (à l’image de ce que propose l’excellente Photo fx). Ne reste qu’à pointer du doigt le seul point faible de LensLight : la résolution des clichés est limitée à 2048 pixels sur le plus grand côté (taille réduite à 1024 sur les modèles antérieurs à l’iPhone 4). Voilà un point à corriger pour que LensLight rayonne comme elle le mérite ! [La version 1.4 permet d’enregistrer des photos jusqu’à 9 Mpx !]

En quelques mots LensLight dispose d’une batterie d’effets lumineux aussi impressionnante que variée.

Mise à jour du 7/09/2013 : la version 14 ajoute la gestion de calques pour des possibilités démultipliées

Mise à jour 1/03/2014 : la version 15 permet de créer ses propres effets à partir d’un bibliothèque d’éléments.

Lien sur l'App Store : LensLight Visual Effects (2.99EUR)