LightLeakerLogoAppli à la fonction très pointue, LightLeaker prouve, après HarrisCamera, que Shota Nakagami aime les titres de niche. Il s’intéresse en effet ici aux seules fuites de lumière, et le fait bien, tout simplement.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOffNoteOff
La fuite de lumière est, comme chacun le sait, une aberration chromatique liée à un défaut de fermeture d’un boitier photo, se traduisant par des ombres et des colorations aléatoires.

Difficile de faire plus simple...

Difficile de faire plus simple…

LightLeaker propose, comme Osmo Leaker Pro, de reproduire numériquement ce défaut, apprécié du mouvement lomographique. Pour cela, elle propose 30 modèles de fuite de lumière (60 depuis la version 1.3), sélectionnables à l’aide de vignettes situées en bas de l’écran. Ces effets ne sont pas aléatoires, contrairement à ceux d’Osmo Leaker ou de Snapseed, mais s’avèrent très subtiles, ce qui est un vrai plus. L’enregistrement s’effectue en HD 8 Mpx sur iPhone 4S/5, mais sans données EXIF ni géolocalisation, et peut être partagé via Instagram, Twitter, Facebook ou d’autres applis (KitCam, Halftone, PhotoToaster, HDR FX Pro, Swankolab, Filterstorm…).

En quelques mots : offrant soixante modèles réalistes de fuites de lumière, LightLeaker souffre de l’absence de génération aléatoire.

Mise à jour du 19/07/2013 : La version 1.3 double le nombre d’effets et modifie l’interface.

Up On apprécie Down On regrette
  • La simplicité
  • Le grand nombre de modèles
  • Le réalisme du résultat
  • Pas de génération aléatoire
  • Utilité très limitée
  • Pas de données EXIF

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3, iPad sous iOS 5 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : LightLeaker (2.99EUR)