SuperslidesDes années après avoir sorti l’une des premières appli photo pour iPhone, Aestesis nous propose aujourd’hui de revisiter les diapos des 80’s avec Superslides, qui ajoute une option permettant de produire une infinité de variations…

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Superslides

Superslides offre une interface héritée de celle de Lo-Mob

Ceux qui connaissent déjà Lo-Mob ne seront guère dépaysés à l’ouverture de Superslides qui affiche l’image au centre de l’écran et donne accès aux réglages via un onglet rouge en haut à droite et aux filtres avec un bouton central en bas. Ici, on trouve également un bouton orange permettant, comme nous le verrons, de lancer une nouvelle version du filtre choisi.

Superslides

19 filtres classés en 3 catégories sont proposés

Puisqu’on parle de filtres, regardons-les de plus près. On en trouve 19 au total. Comme sa grande sœur, Superslides montre une liste de vignettes correspondant aux différents choix, ici classés en trois catégories : Superslides, qui regroupe des styles de diapos classiques, et Flexframe et Superflex, photos vues à travers le viseur d’appareils variés (Kodak Duaflex et Brownie ou appareil photo Ansco). Les amoureux de vintage seront donc ravis de ces propositions. Chaque vignette est une prévisualisation de l’image à traiter, permettant donc d’avoir un aperçu assez fidèle du résultat final.

Superslides

On peut accéder aux options de deux façons différentes

L’accès aux options s’effectue en passant par le menu du haut (pour le paramétrage des filtres, mais aussi le choix des résolutions et la configuration des réseaux de partage), ou plus simplement en touchant la photo, pour des options directement liées au « développement ». On pourra ainsi déplacer la photo ou l’agrandir dans le cadre, et choisir d’activer ou désactiver les quatre composants de chaque filtre : effet de couleur, flou, fuites de lumière / poussières / vignette et bordure. On regrette que les deuxième et troisième paramètres ne soient pas appliqués dans ce mode de prévisualisation.

Superslides

Quelques exemple de variation d’un même filtre

Dernier point : les variations. Le bouton orange permet de relancer un calcul du filtre en cours, modifiant les quatre paramètres pour donner un résultat aléatoire, à l’image de ce que propose notamment Camerabag 2.Le calcul est quasi instantané et le résultat d’excellente qualité. Rares sont les applis à proposer un tel mariage d’effets vintage, reproduisant le style des diapos ou la vision à travers un viseur.

 

Superslides

En noir et blanc aussi, on obtient de bien belles images

Notre sensibilité nous porte vers les styles Super Slide B Reversal et Super 35 B Reversal pour leur noir et blanc d’une très grande beauté. L’enregistrement s’effectue assez rapidement, et en conservant la résolution originale (hélas, la bordure n’est pas ajoutée autour de la photo, ce qui en réduira fatalement la largeur (sauf si l’on fait le choix de ne pas ajouter de bordure). Le résultat pour par ailleurs être partagé par mail, Facebook Twitter, Picasa et Flickr)

En quelques mots : reprenant le meilleur de Lo-Mob tout et offrant de nouveaux filtres aléatoires, Superslides s’impose comme une excellente appli d’effet vintage.

Up On apprécie Down On regrette
  • Des effets réussis et aléatoires
  • Des bordures réussies
  • Une interface agréable

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 4.3 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Lo-Mob Superslides (0.99EUR)